Hausse des carburants – Les gilets jaunes de retour aux ronds points, la mobilisation est en route

C’était le 30 novembre 2018 à Jeanne Rose.

La vie est un éternel recommencement. La hausse des carburants de ces dernière semaines dope l’envie de certains de remettre sur le dos un gilet jaune, emblème du mouvement populaire qui le 17 novembre 2018, déjà pour la même raison, envahissait les ronds points.

Le camp du Magny avec ses irréductibles « gaulois » gilets jaunes est encore dans toutes les mémoires. Ils ont manifesté, filtré la circulation sur la RCEA, reçu la visite des forces de l’ordre parfois agrémentée de gaz lacrymogène avant, au bout de quelques mois, sans disparaître complètement, se rendre moins visibles.

En 2018, le prix des carburants a été la goutte qui a fait déborder le réservoir. Octobre 2021, la situation est tout autant critique, les prix flambent alors les gilets jaunes, qu’ils soient de l’époque du Magny ou du rond point Jeanne Rose à Montchanin, reprennent des couleurs.

Ils ont prévu de se rassembler ce samedi 16 octobre 2021 au rond point Jeanne Rose à partir de 9h comme au bon vieux temps. Chalon, Montchanin, Montceau (le Magny), Paray-le-Monial, Gueugnon, tous ces groupes lancent des appels à converger sur Jeanne Rose.

Les gilets jaunes vont-ils retrouver une seconde vie ?

Jean Bernard

42 commentaires

  1. ne pas repeter les erreurs du passé

    attention à ne pas se laisser manipuler par l’extreme gauche avec leurs syndicats communistes melenchonnistes complaisances avec les medias et les elus locaux et autres compromissions que ceux qui ont ete à l’interieur du mouvement en novembre 2018 connaissent tres bien … sinon ils feront encore le jeu de celui pour qui ils ont tous voté au second tour

    • Encore un qui pense que les Gilets jaunes sont des enfants incapables de réfléchir par eux mêmes. C’est triste. En Novembre 2018, nous avons eu pourtant des débats fort intéressants qui prouvent bien le contraire.

    • Et encore moins se laisser manipulé par l’extrême-droite et leurs partis racistes, sexistes, homophobes et nationalistes !!

      • l’extrème droite serait la bienvenue pour remettre de l’ordre…!!!merci de faire passer mon commentaire mr le journaliste car celui de ce matin n’est pas paru..des commentaires vexants et dérangeants…???

    • donc ,a vous lire , vous n’avez jamais été gilets jaunes et vous vous permettez de donner des conseils !! merci !!

  2. Enfin ! Je ne comprenais pas que les citoyens acceptaient sans aucunes réactions la hausses des notes d’énergies ! Des hausses facilement maîtrisables en adaptant les honteuses taxes, taxes sur les taxes et abonnements inadmissibles !!!

    • Oui, des taxes sur les taxes ! Ça peut paraître fou et pourtant c’est la plus stricte vérité. TVA sur taxes sur la facture d’électricité par exemple. Merci à Frank de le rappeler.

  3. Pourquoi le pont Jeanne rose pour moi le magny comme d habitude……..

  4. Bon, c’était couru d’avance. Quand les médias nous informent que le pouvoir d’achat à augmenté et qu’on va faire ses courses, son plein d’essence, qu’on regarde le ridicule taux de rendement d’un livret A (quand on a les moyens d’en ouvrir un), il y a lieu de s’indigner.
    Je ne pourrai malheureusement pas être présent physiquement pour raisons vraiment incontournables mais je serai de cœur avec mes amis GJs sur le rond-point demain matin comme il y a …3 ans.
    Quant a parler « du bon vieux temps », c’est très relatif.
    Les nuits de veille au Magny, les pieds dans la neige pour protéger la cabane ne me manquent pas vraiment.

  5. Tiens les revoilà après avoir em…….és les commerçants avec leurs défilés antipass ; les antitouts sont de retour . Les 2 commentaires des RNistes de service cachent leur participation à ces gesticulations . Non la France ne sera pas gouvernée par l’extrême -droite ; ni par l’extrême gauche.

    • Toi tu kiff payer l’essence cher, ton gaz et ton électricité (entre autre) apparemment. Il y en a qui ont vraiment le trou large et qui aime visiblement bien l’agrandir et continuer à en mettre dedans visiblement. Aujourd’hui on peut plus vouloir manifester sans être casé comme un « emmerdeur » de GJ. Quel monde de Débile.

    • Ah le revoilà ! Celui qui pense que Petain était un bienfaiteur et que la masse devrait bien fermer sa g….e en continuant à payer les taxes sans broncher ! ´Le peuple a faim ! On en a rien à battre qu’il se gave de brioche !!‘. Mieux vaut essayer de discréditer ceux qui appuient sur vos faiblesses quand on veut être réélu… n’est ce pas ! Votre place doit être bonne ? Lol votre message est honteux et est un un bras d’honneur adressé aux gens qui galèrent, mais c’est propre au parti que vous représentez et qui est la cause de l’état de la France aujourd’hui ! En ce qui concerne les extrêmes, ils n’existeraient pas si des personnages comme vous avaient un peu de c……s face aux véritables problèmes de la France ! Le Pen/Zemour a eux deux représentent les mêmes idées et cumulent 30% d’intentions de votes ! Bien au dessus de Macron… De ce constat posez vous les bonnes questions plutôt que d’être dans le déni et l’humiliation permanente de l’autre.

      • Vous le RNiste , je n’ai rien à vous prouvez ; comment imaginer que des gens qui détestent l’humain puissent faire avancer la France. Ma place vous ne la connaissez pas mais je n’attends pas après vous pour faire avec mes moyens qui ne sont pas extensibles. Pour ce qui est de Pétain , j’ai franchement l’impression que vous ne connaissez pas l’histoire de France; en quoi mes commentaires vous font penser à PETAIN , et surtout ne vous prenez pas pour un « résistant » .

        • Les résistants étaient ceux qui coute que coûte défendaient la France contre les cultures qui voulaient la mettre aux pas. Petain était l’inverse et approuvait par sa communication et par toutes espèces de culpabilisation des Français que le pays soit sous l’emprise de l’étranger envahisseur et violent ! Donc je ne serais que vous demander, à vous, de revenir sur l’histoire de notre pays et en comparant ces 2 idées de voir de quel côté penchent sévèrement vos discours ! Et aimer l’autre ce n’est pas le laisser vous attaquer, vos voler votre culture et piétiner votre république. Si vous arrêtez le déni 2 secondes vous verrez comment s’appelle ceux qui agressent professeurs, forces de l’ordre, pompier, commettent des attentats, quelle est leur religion etc etc…. si cela peut vous aider a comprendre je peux vous faire une liste des faits divers et procès en cours actuellement ?!!? Donc je me rapproche en effet bien plus du résistant. Lol

    • Republicain
      Au.moins on vous occupe

    • Totalement d’accord avec vous, après les Présidentielles, la France ne sera ni gouvernée par l’extrême droite ni par l’extrême gauche puisqu’elle sera gouvernée par… l’Union Populaire dont le candidat est J.Luc Mélenchon qui toute sa vie à défendu la Démocratie, la laïcité, la Liberté, l’Égalité, la Fraternité.
      Si ces valeurs Républicaines vous parlent, n’hésitez pas à lire le programme « l’avenir en commun », vous pourrez vérifier par vous même que chaque point traité dans celui-ci respecte les dites valeurs Républicaines avec pour dénominateur commun le respect de notre planète.

  6. Tiens revoilà le cadre à la retraite….qui n’a rien compris aux gilets jaunes (pas à ceux qui les ont récupérés!).
    Au début des gilets jaunes, tout le monde (droite , gauche, sans opinion) était réuni dans une même colère, que vous ne pouvez comprendre puisque vous n’avez que faire de l’humain. Le but n’est pas de gouverner, mais de remettre l’HUMAIN au coeur du problème.
    Juste pour votre info, avant de penser à ma place, je suis aussi cadre en retraite et je ne milite pour aucun parti politique, ni syndicat, même si je prône la décroissance….
    Puisse cette colère être à nouveau fédératrice.

    • Daniel,
      On a à peu près le même parcours toi et moi.
      Moi non plus, jusqu’à il y a peu, je n’avais jamais milité collectivement pour aucun parti ni mouvement Politique. Je n’avais, en outre, jamais adhéré à un Syndicat.
      Pourtant, en ce moment, rompant avec un passé d’1/2 siècle où je suis resté en dehors de toute organisation, je milite pour l’Union Populaire.

      Je comprends, pour l’avoir vécu moi même, qu’une telle remise en cause est extrêmement déstabilisante donc douloureuse.
      Cependant, j’ai réussi à franchir le pas. Pourquoi, comment ?
      Le déclic à été une phrase de J.Luc Mélenchon à propos des futures élections de 2022 qui m’a frappé de plein fouet.
      Je cite : « Dernière station avant le désert ». J’ai réalisé à quel point c’était vrai.
      1) Une République Démocratique est (comme souvent les plus belles choses), de nature fragile.
      Cette fleur magnifique semée en septembre 1792 et repiquée pour la fortifier par le CNR (Conseil National de la Résistance fondé par Jean Moulin) a été flétrie par le quinquennat de Mr Macron.
      Gouverner par décrets, ordonnances, instaurer couvre feu, pass sanitaire, réduire l’Assemblée Nationale à une chambre d’enregistrement, sans parler d’un état d’urgence sanitaire prorogé (jusqu’à quand ?). Tout ceci ne fleure pas vraiment la Démocratie mais plutôt l’autoritarisme et entrouvre la porte au totalitarisme qui pourrait en profiter à l’occasion des élections de 2022 si nous n’y prenons pas garde.
      2) Au plan écologique, l’urgence est effectivement extrême et si nos gouvernants restent à l’écoute des lobbies et trainent les pieds, non seulement ce sera le désert pour certaines parties du monde mais en même temps ce sera l’inondation en d’autres endroits.

      Voilà pourquoi j’ai rejoins les rangs de l’Union populaire, seul mouvement politique à proposer un programme de rupture. Celui-ci, « L’avenir en commun » prévoit à la fois des mesures d’urgences pour s’attaquer à la misère sociale mais aussi des mesures planifiées sur le moyen terme pour restaurer et même conforter la Démocratie participative.
      Voilà pourquoi, je soutiens la candidature de J.L Mélenchon car d’une part, à travers tous ses livres, il montre une belle constance à défendre les valeurs d’une République Démocratique mais aussi et surtout parce qu’il a toujours mis l’humain au centre de sa pensée.
      D’autre part, il a le caractère bien trempé et le cuir assez dur pour résister à la pression qui s’exerce forcément sur un candidat à la présidence puis ensuite sur un Président en exercice.

      Ne vois pas, STP, dans ma réponse un quelconque jugement de ma part à propos de ta position. Je tenais juste à te faire partager, mon expérience personnelle comme tu l’as fait pour la tienne.

      Pour conclure, en y réfléchissant bien, j’ai constaté à ma plus grande surprise que cette remise en cause totale de ma part n’aurai jamais pu avoir lieu sans le mouvement des Gilets Jaunes. C’est sur le camp du Magny que j’ai abandonné mes derniers préjugés et vérifié que divergences d’opinions et actions communes n’étaient pas forcément incompatibles.
      Cordialement,
      J.B

  7. Republiqun

    puisque vous soutenez mordicus ce gouvernement qui nous pille vous avez le droit de payer mon essence mes impots mes taxes sur les taxes et tout ce que l etat me vole ……a moi comme a tous ceux qui sont en colere
    En guise de campagne electorale ce pourrait bien etre la REVOLUTION!!!
    et la rangez vous , vous et vos idees

    • En réponse à ces 3 derniers posts , je suis comme 44% des français ,je paie des impôts , comme vous je paie des taxes mais sans impôts ou sans taxes dîtes-moi comment ferait un gouvernement pour payer les prestations sociales ; la sécurité sociale , etc….
      Des mesures sont prises pour limiter ces augmentations (peut-être pas assez) mais l’état n’a pas toute la main sur les coûts des matières premières (pétrole , gaz , entre autres) .
      N’oubliez pas ,comme certains commentateurs de cet article que pendant la pandémie , l’état français a accompagné les Français comme aucun autre gouvernement. Mais cela ; vous n’en avez rien à faire peut-être. Dernière petite info:
      les Français sont râleurs , moi le premier mais ils sont également économes et prévoyants car depuis le premier trimestre 2020 (soit le début de la crise du Covid-19), les ménages français ont mis de côté environ 45 milliards d’euros sur les Livrets A et LLDS ; les versements sur le livret A, produit phare de l’épargne réglementée, ont atteint leur plus haut historique, à 167 milliards d’euros, soit une hausse de 134% par rapport à 2019 et que je sache ce livret est celui plébiscité par les  » petits et les moyens » ménages (et ce n’est pas péjoratif quand je dis « petits et moyens)
      Pour être plus complet , les autres épargnes ont atteints prêt de 110 milliards pour la même période.

      • En effet, et voici un complément intéressant pour creuser la question :
        https://www.contrepoints.org/2011/10/26/52373-la-hausse-de-lepargne-une-mauvaise-nouvelle (je ne partage pas tout à fait la conclusion un peu rapide de cet article, une économie mixte finement dosée serait préférable)
        J’y ajoute que l’épargne augmentée fut possible par l’arrêt soudain en mars 2020 de l’activité compensée par le versement des salaires par l’État, ce qui a gonflé encore plus la dette de ce dernier, ce qui fragilise encore plus l’économie globale du pays à long terme.
        Si cette dette est orientée pour créer des biens utiles au confort de l’humanité (ce qui fut les « 30 glorieuses » a en fait été l’entrée rapide dans tous les ménages y compris « modestes » de tous les appareils qui facilitent la vie (machine à laver, cuisinières, frigidaires, congélateurs, aspirateurs, chaînes hi-fi, etc….etc…. le tout grâce à l’électricité bon marché de nos centrales et le pétrole également bon marché (là, il faudra revoir la copie à présent à cause du changement climatique et la fin programmée du pétrole))), alors tout va bien. Cela a permis par ailleurs d’augmenter très largement les gains de productivité des Français et donc de réduire le temps de travail en maintenant les salaires puisque les richesses produites étaient beaucoup plus importante que lors de la société rurale qui a précédé.
        Mais si cette dette crée une bulle monétaire sans biens matériels en face, alors les ennuis sont proches (l’inflation), l’argent ne vaut « rien » et les bulles explosent. (Cause principale de toutes les crises traversées depuis 1929, avec une accélération depuis 1980 : les biens sont surévalués par la monnaie, les dettes ne sont pas solvables)
        Enfin, si cette dette crée des bulles de valeur, c’est-à-dire du luxe à la plus-value excessive, soit par exemple une bouteille de champagne vendue 10000 euros alors qu’elle a coûté 5 euros à la fabrication, les 4 zéro deviennent artificiels et mettent à mal l’équilibre économique car la monnaie en circulation par rapport aux biens fabriqués croît beaucoup plus lentement, (c’est-à-dire à masse globale presque constante) donc une partie de cette monnaie en circulation est aspirée de ceux qui en ont besoin (d’où les tassements salariaux) (à la rigueur, 2 zéro suffiraient pour rémunérer le savoir-faire; et encore, je suis large…..ces bulles (financières, pas de champagne) tiennent jusque là tant qu’il y a des vendeurs et des acheteurs à ces tarifs, mais en déséquilibrant malheureusement et par corrélation la répartition des biens : l’économie est circulaire).
        p.s.: cela fait un bien fou de lire que les impôts servent à financer les prestations sociales et la sécurité sociale, etc…. et les hôpitaux? les écoles?

      • Payer des taxes personne n’est contre, que l’état a soutenu les gens pendant la pandémie on peut l’admettre. Bien que l’état c’est dépêché à supprimer et baisser les aides après, en l’occurrence pour les chômeurs qui ont été licenciés a cause de cette crise, donc aides très relatives ! Le fait qu’il y ait eu une pandémie ne cautionne pas que l’on écrase de taxes les gens aujourd’hui. L’état en baissant les taxes sur le pétrole qui augmente gagnera autant qu’avant l’augmentation et maintiendrait les hausses à la pompe !

        • Exact. Et pour en savoir plus, tout est là :
          https://www.economie.gouv.fr/entreprises/taxes-energetiques-taux
          À noter que dans une économie libérale, les prix sont librement établis. Il reste donc à savoir en quelle proportion les marges sont maintenues et qui paye quoi. Rien n’empêche les distributeurs principaux de maintenir des prix hauts si bon leur semble (pour pouvoir investir massivement dans les transitions énergétiques par exemple et garder la main sans se faire doubler par la concurrence)
          Dans une économie étatique, pour faire fonctionner l’État et ses services, il est bien nécessaire de trouver l’argent là où il est si ce dernier est insuffisant pour assurer les besoins de base des populations (éducation, sécurité, propreté, énergie, communications…..). L’État est normalement le garant de l’équilibre des masses financières en circulation pour permettre à chaque citoyen de vivre une vie décente. Il est également garant des bonnes directions sociales et d’utilisation des matières premières afin d’éviter les excès ainsi que les trajectoires suicidaires. Son rôle n’est donc pas d’enregistrer simplement voire d’accompagner les déséquilibres observés mais de rétablir la justice qui ne peut pas être réalisée par des entreprises mono-blocs. L’État est censé regarder les choses de haut et mettre en liens tous les acteurs de l’économie.

      • Je suis d’accord avec vous sur un point. Effectivement, un État, pas plus qu’une entreprise ne peut fonctionner sans recettes.
        Les recettes de l’État ce sont les impôts et l’impôt est un devoir citoyen.
        Par contre, il n’est pas inutile de creuser le sujet :
        Qui dit impôt dit :
        – Public concerné par le dit impôt (c’est à dire particulier, entreprise, Catégorie Socio Professionnelle, hauts ou bas revenus, etc.)
        – Assiette de l’impôt (c’est à dire la base de calcul retenue pour appliquer le taux d’imposition).
        – Taux d’imposition qui s’exprime en %.
        – Barème d’imposition (c’est à dire division par tranches de la base de calcul donc de l’assiette sur lesquelles s’appliqueront les divers taux d’imposition.
        Ces divers premiers éléments permettent déjà d’exprimer un avis critique (positif ou négatif) sur l’impact qu’a tel ou tel impôt sur notre budget dans notre vie de tous les jours.
        Ensuite, il faut s’interroger sur l’usage que l’on fait de notre impôt.
        Enfin, il faut bien déterminer au final qui paye cet impôt.

        Je ne traiterai que ces deux derniers points. Je sais que vous et moi seront présents sur l’informateur de Bourgogne jusqu’au dernier jour des campagnes Présidentielles, législatives, et sans doute au delà, votre détermination à défendre vos opinions étant égale à la mienne.
        Nous aurons donc maintes occasions d’aborder la question de l’impôt qui est primordiale pour moi « pas de justice sociale sans justice fiscale ».
        1) En ce qui concerne l’usage qu’on fait de nos impôts permettez moi de déplorer le fait qu’au travers de mesures telles que la mise en place du CICE ( sous la présidence de F.Hollande, soit-disant ennemi farouche de la finance, avec Mr E.Macron à la baguette), on ait favorisé les grosses boîtes qui ont beaucoup de personnel mal payé et ce SANS AUCUN CONTRÔLE (je sais de quoi je cause en tant qu’indépendant, j’en ai bénéficié) . Les plus gros bénéficiaires de ce Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi ont donc été les grandes chaînes de distribution pourtant non délocalisables.
        Pour rester au plan local, une grande surface a pu, avec cette aide de l’État, financer les caisses automatiques et ouvrir le Dimanche malgré l’opposition des Gilets Jaunes durant plusieurs semaines et ce dans le vent et dans le froid (je peux en témoigner, j’y étais moi-même).
        Cette bagatelle de CICE nous prive chaque année de plus de 20 Milliard d’€uros de recettes fiscales. Vous trouvez ça normal ?
        Vous devriez regarder Mr Repupliqun ce que proposent les insoumis à ce sujet à travers leur programme « l’avenir en commun ». Il est dit : « Aucune aide aux entreprises sans contrôle », cela vous choque-t-il ? Si oui en quoi ?
        2) Qui paye au final ? Je reconnais avec vous, mon cher Republiqun, que l’action du gouvernement a évité de nombreuses faillites immédiates de PME (petites et moyennes entreprises, petits commerces) durant la pandémie et les confinements. Je regrette cependant que nos élites LREM et prédécesseurs n’aient pas noté que bien avant les Gilets Jaunes, la pandémie, les anti-pass beaucoup de petits commerces avaient déjà mis la clef sous la porte ou étaient en passe de la mettre faute de pouvoir d’achat. Donc, ce n’est que partie remise. Une augmentation des bas salaires proposée par LFI résoudrait ce problème.
        Qui va payer l’addition au final ?
        Il est facile d’être généreux avec l’argent des autres. C’est ce que fait Mr Macron et cet argent, c’est le nôtre. On le paie par nos impôts.
        Il y a pourtant d’autres solutions qui ne coûteraient rien à personne.
        Je vous invite à lire le programme de l’avenir en commun à ce sujet.

  8. Elle sera gouvernée par l’extreme centre

  9. Excellent, je m’empresse de mettre des sodas au frais, et je prépare mes paquets de popcorn !

    LOL

    Et allez les Lions de L’Olympique Lyonnais, ce weekend, c’est Monaco …..

  10. Bon courage à vous, mais ne faite pas de manifs dans les rues (surtout dans les grandes villes) car vous risquez encore d’être « pollué » pas les Black bloc , restez sur les ronds points, là ils ne viendront pas !

  11. C’est quoi cette censure c’est incroyable ???? Un média orienté donc

  12. les voilà de retour de vacances au soleil…….

    il faut bien qu’ils s’occupent mdr

    pauvre france

  13. Une pensée pour tout ces honnêtes citoyens travailleurs qui sont parasités par ses personnes

  14. Et ça recommence je suis d’accord que les gens qui on un petit salaire défende leurs pouvoir d’achat mais quand je vois des gilets jaune qui roule avec des gros 4×4 ou des voiture hors de prix voir des pissine la je me posse des questions ??? pouvoir d’achat ou politique ????

    • Sur le camp du Magny, il y avait même un mec qui avait fuit la France pour ne pas payer ses impôts. Ensuite, gravement malade, il est revenu en France pour se faire soigner. Il vit de prestations sociales françaises depuis ….

      Et je ne parle pas de cette personne qui créait des sociétés, les mettait en faillite et recommençait sans cesse avec l’aide de prêtes noms …..

      Alors quand les gilets jaunes viennent faire la leçon, je prends mon soda et mes pop corns et je rigole !

      L’être humain reste un être humain, gilet jaune ou pas ….

      LOL

    • Ni l’un ni l’autre peut être.
      Comme moi, ni de problème de pouvoir d’achat à titre personnel, ni d’ambitions politiques. Juste une impossibilité d’être heureux dans un océan de misère.
      Ou alors juste un début de prise de conscience de leur part et qu’il faut respecter.
      Il m’aura fallu presque 20 ans pour associer presque totalement mes actes à mes idées.
      Je n’ai ni sèche linge, ni lave vaisselle, je me fringue à Ding-Fring (en montant au Bois du Verne). Je n’ai ni GPS, ni Smart Phone. et ce qui étonne toujours pas de carte bleue.
      Ceci ne nous empêche pas mon épouse et moi d’avoir visité ces dix dernières années l’Angleterre, la Belgique, l’Allemagne, la Hollande, l’Espagne et le Portugal. Comme quoi tout est possible si on oublie les préjugés et les médias.
      Le meilleur pour vous, Fraternellement,
      J.B

  15. vus ce matin à jeanne rose

    Environ une trentaine équipés de GJ et quelques sans gilets et pas mal de policiers
    tout de suite reconnu quelques très orientés à bâbord …
    Et surtout rien vu sur les contre les taxes le 80 kmh et les voitures radars….
    Du coup je suis passé tout droit et donné des coups de fils, c’est n’est pas la peine d’y aller cette après midi, car cette manif est mort né par la politisation qui a causé la perte des GJ en décembre 2018

  16. Si j’ai bien compris, les taxes représentent entre 66 et 68% du prix des carburants. Ces taxes financeraient la marche de l’ État .
    Les diminuer, ce serait augmenter le déficit, qui arrive déjà à un record absolu, tout comme le sont les profits des investisseurs-spéculateurs, non ?
    Semer la zizanie, est ce une solution ou un soin palliatif qui sera amorcé comme un pare feu pour focaliser l’opinion publique ?
    Le seul recours n’est il pas politique avec un rejet de tous ces partis qui nous ont conduit au désastre ?
    Révélateurs, l’évolution des propos des politiciens, M. Barnier en tête, qui, après nous avoir conduit au désastre, conseillent « le bon choix »

    • Nous sommes passé de 55 millions d’individus en France en 84 à 64 millions en 2019 (recensés par « l’état », autant dire que nous sommes plus). Voilà un levier à actionner pour freiner le suicide societale de notre pays ainsi que la ruine financière et culturelle ! Nous faisons de la France le pays qui accueille toute l’Afrique et les pays de l’Est, le pays a du coup et par sa politique sociale une natalité galopante, une usine à perfusion ! Pas plus de personnes qui travaillent, mais toujours plus de besoin sociaux, donc toujours plus de taxes et de « re-taxes » pour les gens qui travaillent. Si nous étions capables simplement de gérer notre population nous trouverions le moyen de dépenser moins et mieux sans assassiner les citoyens. Les pompiers, policiers, médecins, services de nettoyage, hôpitaux sont accaparés par les comportements sauvages d’une certaine population, outre le fait que cela supprime des services efficaces et vitaux pour les gens qui financent cela avec leurs impôts, cela coûte de plus en plus cher aux contribuables. Plutôt que de supprimer le mal à la racine on applique des taxes pour financer ce non sens !

  17. c’est pas un controle ,mais verbaliser et ensuite évacuer ,pas d’implantation

  18. Bonsoir,pour Republiqun,il faut dire toute la vérité sur le livret A.Le taux du livret A est de 0,5%,mais la nouvelle formule de calcul du taux de calcul du livret A mise en place
    au 15 janvier 2020 par le gouvernement ne tient plus compte de l’inflation, donc le taux
    de rendement minimum est de 0,5%. Le taux réel de rendement du livret A pourra donc
    être négatif, selon le taux de l’inflation. Déjà en 2018 – 2019, la perte de pouvoir d’achat
    cumulée est de 1,29%.Qu’en sera -t-il pour la période 2020-2021 avec le nouveau mode de calcul en voyant le taux d’inflation exploser? Le livret A aujourd’hui pour
    beaucoup de Familles sert à mettre de l’argent de coté,ce qui leur permet de payer
    souvent des factures à venir ou en prévision de mauvais jours,mais certainement pas
    pour se faire une rente comme vous le laissez entendre.Pour gagner de l’argent ,il
    faut spéculer sur l’argent des petits épargnants et cela qui le fait ?Les riches,avec l’aide du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *