Guerre en Ukraine – Le collectif pour la paix s’adresse à Macron

On s’habitue à tout, même à la guerre. Voilà ce qu’a pu constater le Collectif pour la paix du bassin montcellien ce samedi matin devant l’hôtel de ville, où finalement, très peu de personnes _ ou toujours les mêmes _ sont venues soutenir le peuple ukrainien.

Néanmoins, le collectif pour la paix a décidé d’envoyer un courrier au préfet de Saône-et-Loire qu’il le transmette au président de la République et président du Conseil Européen, Emmanuel Macron. Le collectif exige :

_ que le gouvernement français utilise tous les canaux diplomatiques pour exiger des deux parties en conflit un cessez-le-feu immédiat

_ que la Russie retire ses troupes d’Ukraine et respecte le droit à l’autodétermination des peuples souverains

_  que le gouvernement prenne l’initiative, dans le cadre de l’ONU et de l’OSCE, d’une conférence pan-européenne pour s’opposer aux surenchères guerrières qui s’expriment du côté du pouvoir russe comme dans le cadre de l’OTAN et dont le peuple ukrainien, paie le tribu le plus lourd, et poser au plus vite les bases d’un retour à la sécurité et la coopération sur le continent européen.

Rendez-vous samedi prochain, même lieu, même heure.

Un commentaire :

  1. On ne peut laisser supposer que les Montcelliens seraient indifférents au drame Ukrainien . En témoignent la longue file d’attente pour accéder à la Caserne Priet le samedi matin de la collecte des services départementaux de la Protection Civile et cette multitude de cartons de produits alimentaires , d’hygiène , de matériel sanitaire , etc… triés et empilés sur les tables par les pompiers avant acheminement .
    Répondre aux besoins les plus urgents , au bon moment , dans une situation aussi grave et évolutive , être en capacité d’acheminer les aides appropriées , n’est certainement pas évident et demande l’adaptation à l’évolution de la situation et une organisation rigoureuse pour rassembler les bonnes volontés et qu’elles ne soient pas des « coups d’épée dans l’eau » .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.