Grippe aviaire – Deux oies sauvages sont mortes

Photo illustration.

Information de la préfecture de Saône-et-Loire.

INFLUENZA AVIAIRE

 

Deux cadavres d’oies sauvages, découverts sur la commune de Vitry-en-Charollais ont été confirmés positifs à l’influenza aviaire hautement pathogène H5N1 par le laboratoire national de référence.

 

Conformément à la législation en vigueur, un arrêté préfectoral définit une zone de contrôle temporaire, incluant le territoire des quatre communes de Vitry-en-Charollais, Paray-le-Monial, Saint-Yan et Varenne-Saint-Germain, sur lequel des mesures de restriction s’appliquent, afin de prévenir la diffusion du virus et détecter rapidement sa circulation.

 

Ces mesures comprennent en particulier :

 

– le recensement des basse-cours privées. Les détenteurs non-professionnels de volailles doivent se faire connaître auprès de leur mairie ;

– l’interdiction d’entrée ou de sortie de volailles de tout lieu de détention ;

– l’interdiction de la chasse au gibier à plumes ;

– l’autorisation sous condition de la chasse au gibier à poils.

 

Ces mesures s’appliquent au moins jusqu’au 15 janvier 2022. Elles viennent compléter les mesures déjà en vigueur depuis l’ élévation du niveau de risque influenza aviaire :

 

– l’obligation de claustration ou de mise sous filet des basse-cours privées ;

– le contrôle quotidien de l’état de santé des volailles et le signalement de toute mortalité anormale à la  Direction départementale de la protection des populations (DDPP).

 

Pour toute information complémentaire sur la mise en œuvre de ces mesures, vous pouvez contacter la DDPP de Saône-et-Loire (service qualité de l’alimentation) au 03 85 22 57 00 ou ddpp@saone-et-loire.gouv.fr.

 

Pour rappel, l’influenza aviaire n’est pas transmissible à l’homme par la consommation de viandes de volailles, œufs, foie gras et plus généralement de tout produit alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.