Gourdon – Le car aoké, une toute nouvelle version inédite du karaoké

Après bien des palabres, l’association Them’Po Studio a fini par décrocher son précieux sésame, cette autorisation signée par le préfet. Les règles sanitaires avec les gestes barrières étant si strictes pour la fête de la musique, que les organisateurs, faute d’une signature, avaient préféré, dans un premier temps, annuler leur car aoké.

Et puis,  » le papier signé » est arrivé.  Même si la manifestation se déroulait en un lieu privé, l’association ne voulait prendre aucun risque.

Alors c’est quoi un car aoké ? Il existe bien une version où les passagers d’une voiture chantent à l’intérieur à partir d’un CD. Vous allumez votre radio et le résultat est le même. Le car aoké à la sauce Them’Po Studio est en quelque sorte inédit. « C’est du jamais vu » assure Alain Oudard, le trésorier.

Dans l’association, ils sont tous dingues de karaoké, « c’est pourquoi nous avons lancé Them’Po Studio » ajoute-t-il. Mais pendant le confinement, impossible d’organiser des soirées karaoké. « Et l’idée est née ».

On connaît le cinéma depuis sa voiture, célèbre aux Etats-Unis depuis la série télé Happy days et quelques tentatives en France ces derniers temps. Alors pourquoi pas ne pas chanter de sa voiture avec des paroles qui défilent sur un écran géant ?

Patricia Gouilloux, dirigeante de l’Intermarché à Gourdon, n’a pas hésité une seconde pour aider l’association. Le parking de la surface commerciale à Gourdon présentait toutes les conditions pour organiser un car aoké. « Il faut encourager les initiatives, ceux qui ont de nouvelles idées » déclare-t-elle. « J’ai mis à disposition de l’association le parking et j’ai fourni l’électricité ».

Pas plus de 25 véhicules sur le parking avait imposé le préfet. Seraient-ils aussi nombreux ? Pas vraiment. La nouveauté perturbe les habitudes même si les amateurs de karaoké sont nombreux dans la région.

Ce dimanche, de 16h et jusqu’à 21h, pas de vague qui a inondé Gourdon. Et pas d’écran géant non plus. En plein jour et avec le soleil, il devenait inopérant. Alors les candidats chanteurs, à tour de rôle, sont allés jusqu’au podium pour chanter.

« Moi, je chante dans ma salle de bains, j’ai beaucoup chanté quand j’étais jeune. J’appréhendais de venir ici et pourtant, je me suis éclatée » raconte une dame ravie de son expérience.

Baptiste Lejeune, président de Them’Po Studio (une association creusotine), Michaël Rapacz, vice-président, Elodie Vandroux, secrétaire et donc Alain Oudard, n’ont qu’une seule envie, renouveler le car aoké. Ils sont persuadés  que leur concept va décoller.

Jean Bernard

3 commentaires

  1. Quel intérêt de ce karaoké nouvelle version(?) mis à part que les participants viennent en voiture puisque les personnes sont sur le podium, j’espère que le micro est désinfecté entre chaque participant!!!

    • Ah c’est parti, pour une fois qu’une association à une très belle idée certaine personne comme moi 2020 vienne poser leur critique .
      C’est trop dur de se retenir moi 2020 ….

  2. a moi 2020
    avez vous vu la fete de la musique a Montceau?,vous me parlez d un micro désinfecté alors qu a cette fete on a vite oublié le coronavirus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *