Gilets jaunes – L’anniversaire surprise du 17 juin

C’est un concours de circonstances favorables. Etre née un 16 juin et le fêter le 17 juin. Mais quand on est gilet jaune comme Christiane, ces deux dates ont une réelle signification. D’abord son anniversaire, le 16 et la surprise du 17 juin par les gilets jaunes du Magny. « Je ne m’y attendais pas » dit-elle émue. « J’ai une famille, mon mari, mes enfants et les gilets jaunes du Magny sont ma deuxième famille ».

Pour Christiane, ce 17 juin 2019, c’est également l’anniversaire des sept mois, jour pour jour, du mouvement des gilets jaunes. « Je suis là depuis le début », précise-t-elle. Toujours serviable, toujours aimable, c’est un amour de femme et de femme gilet jaune.

C’est aussi la couturière « attitrée » des gilets jaunes. Des ses doigts et avec sa machine à coudre, elle confectionne sans relâche, pour elle, sa famille et les GJ. En ce moment, elle prépare 500 porte-gobelets pour l’assemblée des assemblées prévue le dernier week-end de juin au Pouloux au Bois du Verne.

J.B.

3 commentaires

  1. joyeux anniversaire Christiane et merci pour tout ce que tu as fait et continue de faire pour nous !!

  2. Joyeux anniversaire Chris.
    Tu fais partie des belles personnes rencontrées avec les gilets jaunes.
    Bisous bisous
    Bernard

  3. Johnny Chris Dgn

    Joyeux Anniversaire Christiane, nous nous connaissons pas mais je soutiens le mouvement des GJ en manifestant parfois quand cela m’est possible mais, pas toujours pour raison de santé et d’handicap, mon soutien est à 100% comme bon nombre dans la population malgré ce que disent les journaux télévisés à longueur de chaînes d’infos où d’infaux, le mouvement ne s’essouffle pas, il y a toujours cette belle solidarité que nous voyons encore aujourd’hui avec ce belle anniversaire fêté , bravo à vous tous, 7 mois de demande de justice sociale où de justice tout court, de souffrance et de violence gouvernementale, dommage la réponse n’est pas adaptée pour une république qui où on prône à longueur de journée : liberté, égalité, fraternité, je suis triste de cette France d’aujourd’hui où des GJ se retrouvent en gardes à vues pour rien souvent, incarcérés injustement, simplement pour avoir manifesté qu’il Soit jeunes, âgés où handicapés … Je ne parle pas de violences policières qui eux sont aux ordres mais … ! Bonne Anniversaire avec un peu de retard, mais mieux vaut tard que jamais jamais . 👋😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *