Gilets jaunes – Au Magny : « Nous serons là demain matin ! »

Alors que les premiers flocons de neige tombent  _ très légèrement _ sur le Bassin minier, rien ne semble refroidir l’ardeur des gilets jaunes à l’échangeur du Magny à Montceau-les-Mines.

Toute la journée, ils ont mis en place un filtrage sur la RCEA avant chaque sortie, un ralentissement surtout en direction des poids lourds. Au plus fort de la journée, on comptait bien 200 gilets jaunes au Magny. La mobilisation ne faiblit pas.

Toute la journée aussi, la logistique s’est organisée, entre la livraison de bois pour entretenir le feu et la nourriture pour alimenter ces femmes et ces hommes plus que jamais décidés à faire entendre raison au gouvernement sur le matraquage fiscal dont ils s’estiment victimes.

La solidarité est également de mise, « des personnes âgées viennent nous apporter à manger, c’est leur manière à eux de nous soutenir » rapporte un gilet jaune admiratif. « Je suis là de puis ce matin. Là (il est 17h), je vais rentrer, préparer de la soupe et une salade de pâtes pour les gars et je reviens » précise un autre gilet jaune.

Quant à cette maman venue avec sa fille, elle apporte du pain, du saucisson, des fromages de chèvre et des pains au chocolat. « Pour demain (mardi), c’est bon, on a de quoi tenir » se réjouit un gilet jaune qui apprécie ces gestes.

Alors que la nuit commence à tomber, tous les gilets jaunes lèvent le filtrage et quittent la RCEA (raison de sécurité) et se réunissent autour du feu. « Rendez-vous demain (mardi) à 8h » lance Fanny. Personne ne bouge, approuve et reste autour du feu. Pas question de se quitter, pas tout de suite. Une bonne partie de la nuit, ils vont refaire le monde. Une bonne soirée en perspective. Tous ensemble.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *