Génelard – Henriette et Henri, les premiers à se faire vacciner au Vacci’bus 71

Ils ont l’un et l’autre 74 ans et habitent à Génelard. Avant ce lundi 10 mai 2021, ils n’ont pas vraiment cherché à se faire vacciner. « Je n’ai pas eu l’occasion » explique Henri. « Mais j’ai vu sur internet que c’était possible avec le Vacci’bus du Département, alors j’ai appelé et avec mon épouse, nous sommes venus à 10h ».

Le Vacci-bus mis à disposition par le conseil général de Saône-et-Loire se déplace dans les communes où la vaccination reste encore aléatoire, un peu loin des centres comme à Montceau-les-Mines et Paray-le-Monial.

Henriette et Henri ont donc été les premiers à recevoir leur première dose du vaccin Pfizer. La seconde est prévue le 21 juin, toujours dans les mêmes condition, à savoir dans la salle des fêtes de la commune devant laquelle stationne le bus.

Une salle des fêtes spacieuse qui a pu accueillir 70 Génelardais et des communes environnantes dans la journée, qui tous sont passés devant le médecin à la retraite, Jean Cavallaro, « j’ai travaillé au service cardiologie à Mâcon » dit-il, plutôt adroit avec le clic droit de la souris.

Henri n’a rien senti. Il patiente quinze minutes réglementaires après l’injection. Dehors, la pluie tombe fort. « C’est un temps à rester à la maison. Le jardinage attendra » regrette-t-il. Au moins a-t-il reçu sa première dose. Il n’est pas mécontent.

Jean Bernard

Le vacci’bus est aujourd’hui à La Grande Verrière et mercredi, il fait halte à Saint-Amour-Bellevue.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.