France 2030 – Grandes villes, agglomération et métropoles sont en pole position

France 2030 : France urbaine veillera à ce que les intentions gouvernementales se concrétisent dans la durée et sur les territoires.

Communiqué – Conviée par le Premier ministre Jean Castex, France urbaine a participé, le 1er février 2022, au premier Comité de suivi du plan France 2030, organisé en visioconférence. C’est la première fois que l’association est associée à la gouvernance des dispositifs nationaux de soutien à l’innovation ou à l’industrie et à y représenter les capacités de détection et d’accompagnement des projets par les territoires urbains.

Alors que l’Etat souhaite définir une stratégie industrielle pour relever les grands défis de notre temps, alliant reconquête industrielle et transition écologique, les élus des grandes villes, agglomérations et métropoles saluent la volonté du Premier ministre d’impliquer les élus locaux dans la réflexion. Les collectivités territoriales assurent 70% de l’investissement public, et, notamment les grandes villes, agglomérations et métropoles, organisent l’accueil des activités économiques, de recherche et de production de nombre des activités que ce plan entend soutenir. 70% des emplois industriels sont localisés dans les métropoles et agglomérations françaises.

France urbaine a tout d’abord appelé à ce que la gouvernance du Comité de suivi puisse permettre la bonne convergence des politiques publiques locales et une bonne irrigation de l’ensemble des territoires : la logique d’alliance des territoires, chère aux élus urbains, doit être la pierre angulaire de la réflexion. Pour cela, l’association a invité l’Etat à décliner et adapter cette gouvernance en tenant compte des spécificités des écosystèmes locaux d’innovation.

L’efficacité par la proximité est la clé : impliquer en amont les intercommunalités et métropoles permettra de travailler de manière optimale. Si elles sont associées en amont et localement, les agglomérations et métropoles sauront mobiliser leur compétence en immobilier d’entreprises et adapter leur stratégie d’offre en réponse aux besoins nouveaux générés par le plan France 2030. Les enjeux d’une gestion sobre du foncier supposeront aussi des innovations dans « l’atterrissage » des projets nés de France 2030.

De plus, les grandes villes, agglomérations et métropoles sont disponibles pour expérimenter, sur leurs territoires, les technologies émergentes issues du plan, telles que le déploiement de flottes de véhicules électriques ou hybrides, les nouveaux dispositifs alimentaires ou les contenus culturels et créatifs.

L’échelon local, celui de la proximité par excellence, est le maillon indispensable pour rebâtir une vraie politique nationale d’innovation et d’aménagement industriel. Fins connaisseurs de leur territoire et des attentes des Françaises et des Français, les élus des grandes villes, agglomérations et métropoles sont les plus à mêmes d’identifier et soutenir les nouveaux talents, favoriser l’acceptabilité des nouvelles technologies et valoriser les métiers d’avenir, accompagnés par le plan France 2030. De fait, France urbaine veillera à ce que les intentions partenariales souhaitées par le Gouvernement se concrétisent, dans la durée et sur les territoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.