Ecomusée Creusot Montceau – Une tâche immense attend Ivan Kharaba, le nouveau directeur

Ivan Kharaba (à droite) en compagnie de Cyril Gomet.

L’industrie est très présente alors que le patrimoine minier est absent. Il est donc question de trouver un équilibre à l’écomusée Creusot Montceau pour lui donner ses lettres de noblesse sans omettre précisément toute l’histoire du territoire. Que l’écomusée devienne attractif.

Il a pour principe de toujours arriver à l’heure, voire être le premier sauf en mars 2020 aux municipales à Marmagne. Dans la dernière ligne droite qui conduisait au poste de directeur de l’écomusée Creusot Montceau, ils étaient quatre et Ivan Kharaba est arrivé en tête. Il a pris ses nouvelle fonctions le 1er février 2022 alors que le poste était vacant depuis une bonne année.

Nouveau directeur, nouvelle feuille de route pour celui qui n’est pas un inconnu sur le territoire puisqu’il a dirigé l’Académie François Bourdon au Creusot pendant une vingtaine d’années. Quand bien même doit il poursuivre les chantiers en route, Ivan Kharaba ne cache pas sa volonté d’ouvrir le territoire sur l’extérieur, que l’écomusée devienne un équipement culturel qui rayonne sur la Région.

Par ailleurs, il a voulu rassurer les élus et les habitants du territoire sud, du côté de Montceau en particulier. « L’écomusée Creusot Montceau est l’écomusée Creusot Montceau. Nous allons intégrer le patrimoine minier à nos actions ». Il reconnaît qu’au musée de l’Homme et de l’Industrie, le patrimoine est exclusivement creusotin, la mine est particulièrement absente ». Il est donc opportun de trouver un équilibre entre les thématiques industrielle, minière, la céramique et même le patrimoine textile sans abandonner l’agriculture et le paysage. « C’est une volonté politique » assure-t-il. Cyril Gomet, vice-président de la communauté urbaine, acquiesce.

Alors « nous allons revoir la muséographie du musée. Nous ferons des propositions, les politiques décideront » annonce le nouveau directeur.

Une trilogie Creusot, Ecuisses, Montchanin, incontournable 

Pas question en revanche de toucher au lavoir des Chavannes, « il la propriété de la ville de Montceau ». Ivan Kharaba a néanmoins intégré le comité de pilotage, pour donner son avis, surtout pas pour y mettre les pieds. « Il est entrain de s’effondrer » avance-t-il. « Le patrimoine minier a son avenir en numérique » ou encore en inventant une scénographie sur les anciens tènements.

Sa vie, Ivan Kharaba l’a consacrée à l’histoire industrielle _ il est docteur en histoire _ et va donc devoir élargir son champ d’intérêt même si, dans l’immédiat, de grands chantiers s’offrent à lui. A commencer par la sempiternelle villa Perrusson à Ecuisses où la rénovation a dû être stoppée, l’entreprise de menuiserie a fait faillite. Néanmoins, une partie de la villa devrait être ouverte au public à l’occasion des Journées du Patrimoine en septembre prochain. L’ensemble de la bâtisse ne sera pas accessible  avant 2023.

Autre dossier important dont Ivan Kharaba a en charge, la réserve de l’écomusée située dans 3000 m2 des anciens bâtiments de la Ligue de football à Montchanin. « J’ai toujours rêvé de rendre visible les pièces non visibles, alors nous allons travailler le sujet » dit-il. Ce sont des dizaines de milliers d’oeuvres de l’industrie, de la cristallerie, la céramique, des tableaux qu’il faut déjà conserver dans les meilleures conditions d’humidité et en température. Ces travaux d’environ 1 M € ne sont pas programmés avant 2023. D’ailleurs même la conservation atmosphérique est absente à Perrusson et au musée de l’Homme et de l’Industrie.

Que va devenir la Briqueterie à Ciry-le-Noble fermée pour cause de sécurité ? Elle va rester dans le giron de l’écomusée mais il est nécessaire de trouver une solution pour la rénover. « Peut-être par des chantiers d’insertion » lance le docteur en histoire.

Ivan Kharaba va donc s’attaquer à une immense tâche. L’écomusée Creusot Montceau mérite effectivement de rayonner au-delà du territoire et apporter ainsi sa pierre à l’édifice dans son attractivité. Il est toujours bon de diversifier les centres d’intérêt et la culture doit y contribuer.

Jamais la culture ne s’effondrera.

Jean Bernard

6 commentaires :

  1. Le fil à couper l'eau chaude

    Ben voyons, on en est a combien à la villa Perrusson ?
    On est pas foutu de trouver quelques dizaines de milliers d’euros pour la briqueterie ?
    Vous avez raison, un chantier d’insertion coutera bien moins cher..
    Gardez votre budget pour le pas très « economemusée » du Creusot.
    Les gueules noires et besogneux du bassin minier attendront.
    Vive la communauté Creusot/Creusot !

  2. Citoyenne de montceau.

    Quoi qu’il arrive il y aura tjrs des mécontents! Laissons au moins le temps à monsieur Kharaba de faire ce pourquoi on l’a nommé à ce poste…. Peut-être que Montceau-les-Mines ne sera plus mis de côté dans les projets de l’écomusée de Creusot_Montceau.

    • c’est la CUCM qui l’a nommé donc il devra faire avec un budget voté par les amis de mr Marti il devrait faire le bilan financier de la villa Perrusson ‘

  3. Quid du musée de la Mines et des Hommes à Blanzy ? Ce lieu mérite d’être valorisé, sécurisé…. Si rien n’est fait très vite, il rejoindra le lavoir des Chavannes : à la casse ! Ne faisons pas la même erreur.

  4. Beaucoup de travail pour MR KHARABA….Mais quel dommage de ne pas avoir prévu de recentrer dans les locaux de lq ligue de foot à montchanin , centre de la CCM,tous les services en un seul pôle…..d autant plus que ces locaux possèdent une grande salle qui pourrait être transformée en auditorium pour assurer tous les conseils communautaires ou autres…..plutôt que de balader ceux ci d une ville à l autre…!!!!! Ce qui permettrait de libérer le chateau de la verrerie et les locaux de la mine à montceau
    , pour les transformer en musée……bien suf certains vont de suite me parler decoût….oui c est vrai mais connaissez vous le coût de location que paye la CCM a la ville du creusot et la ville de montceau pour les locaux communautaire????? Et bien je ne sais pas et ce n est pas faute de poser la question à des élus communautaire, je n ai jamais pu avoir la réponse….alors si il y aune personne qui pouvait m apporter la réponse???? La culture , le devoir de mémoire est une nécessité pour une société equilibree encore faut il que les décideurs ne se limitent pas qu à leur seule culture ………..!!!!

    ..

  5. et le four a chaux a Blanzy , le long de l’euro velo 6 , à restaurer aussi avant qu’il tombe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.