•  

EcologicAction 71 – « De quoi a besoin notre monde ? »

En octobre dernier à Massilly, se réunissait le collectif contre les projets de Pierre & Vacances et notamment du Center parcs au Rousset-Marizy.

Faut-il sauver Pierre & Vacances?

par Eric Daillie et Hervé Bellimaz
Endetté, déficitaire depuis 8 ans, Pierre & Vacances-Center Parcs avait déjà un pied dans la tombe avant la crise sanitaire. Aujourd’hui, le Groupe ne doit sa survie qu’aux aides de l’État: Prêt garanti par l’État de 240 M€, Fonds de solidarité couvrant 70% de ses charges fixes, chômage partiel à 100% pour ses salariés, exonérations de cotisations sociales, etc. Au frais de la princesse! Pourtant, ça ne suffit pas: PV-CP se plaint que les aides du Fonds de solidarité ne sont pas « à la hauteur de ses pertes » et demande un autre prêt de l’État! Et l’État, c’est le contribuable! La pompe à finances tourne à plein régime! (le texte dans sa totalité à lire ci-dessous).

3 commentaires

  1. excellent article
    bien documenté

  2. La conclusion de ces deux assoces me fout les jetons: dixit EA et PN  » AVANT DE SAUVER QUOI QUE CE SOIT OU QUI QUE CE SOIT, IL FAUT S’ATTACHER A DEFINIR CE DONT « NOTRE » MONDE A BESOIN. ECT, ECT.
    Amis lecteurs, je suis allé sur les sites de ces deux assoces, les deux se disent apolitiques alors qu’elles font de la Politique, c’est un peu dire: les zadistes sont de gentils citoyens qui adorent les propriétaires et les flics.
    je suis d’accord avec J GOBERT article bien documenté et réplicable. j’ai bien peur que notre gouvernement futur ne prenne au mot EA et PN dans sa conclusion indiscutable:  » CONFRONTE A CES CRITERES D’EVALUATION, PVCP ( nous devrons honnêtement ajouter tout le tissus économique, c’est moi qui l’écris) DOIT S’ADAPTER OU DISPARAITRE.
    Maintenant sur le fond les excès m’ont toujours faits peur un peu comme la foule en liesse ou en fuhrer, bref des convaincus qui ont des arguments et qui comme Ulysse se mettent des boules kiesse dans les oreilles pour ne pas risquer d’entendre les sirènes rassurantes de ce monde, peux pas donner tord……. sur tout. Mais je crois encore en l’Homme providence et plus à ces hommes hurleurs.
    grandezoreilles

    • Et donc, notre monde a besoin d’équité sociale (c’est-à-dire une meilleure répartition des salaires et une meilleure reconnaissance du travail accompli par tout un chacun) pour éviter les crises politiques que nous souhaitons ne jamais voir se réaliser, pour prévenir justement l’apparition des foules en liesse ;
      de protection de notre environnement naturel en vue de notre survie sur cette planète (jusqu’à présent, le GIEC ne s’est pas trompé dans ses prévisions….. hélas pour nous…..)
      j’ajoute de démocratie : parlons nous, même si nous ne sommes pas d’accord au lieu de nous taper dessus, dans un but de trouver une solution qui satisfasse tout le monde et surtout notre planète, c’est-à-dire l’équilibre entre besoins individuels et responsabilité collective. Hélas pour le moment, chaque parti politique pense détenir LA solution par rapport aux autres, difficile de s’entendre ainsi!
      j’ajoute encore de recherche scientifique prolifique et pointue pour traiter la santé, la technologie….
      Or, tout cela ne passe pas vraiment par des entreprises de « loisir » mais par des investissements que beaucoup d’entreprises estimeraient « à perte ». Par exemple, l’argent colossal aspiré par les recettes du cinéma hollywoodien (versé donc par les clients des salles de cinéma) ne sert pas à financer la recherche scientifique, mais à faire d’autres films encore plus coûteux….. cherchez l’erreur!
      et donc encore moins par un sytème économique qui privilégie le « gagnant » plutôt que le « bienveillant ».
      À méditer….. car « notre » monde, en fait « notre maison », la planète sur laquelle nous habitons…. est très très malade.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *