Du 5 juin au 3 juillet – Sheila en 1966, Montceau en 2021, c’est « L’heure de la sortie »

La covid, ce satané virus a mis à mal toute la culture, les concerts, le théâtre, la danse, le cinéma ou encore le cirque. Il y a un tel retard, que le rattraper ne va pas être aisé et encore faut-il que le public morde à l’hameçon.

A Montceau-les-Mines, depuis l’annonce du déconfinement, « nous étions dans les startings blocks et nous nous demandions comment allions nous pourvoir agir » assure Marie-Claude Jarrot, maire de Montceau, entourée de toutes les compétences « culture » de la ville. « Notre philosophie a été, dès que nous pouvons, nous agissons ».

Le drapeau à damiers vient de s’abaisser et, la tête dans le guidon avec l’envie de performer un maximum, est né en deux tours de roue, « L’heure de la sortie » dont il n’est pas besoin d’avoir bac + 5 pour en connaître la signification ou, le cas échéant, se rappeler de Sheila en 1966, la midinette qui crevait l’écran.

Ainsi, du 5 juin au 3 juillet 2021, le théâtre de rue, le cinéma, la musique, le cirque, les animations, les contes, la fête de la musique et l’humour vont déferler sur Montceau-les-Mines. Puisqu’il est encore difficile de se rendre dans les salles de spectacle, c’est le spectacle qui va au-devant de son public. « La culture est dans la rue » fredonne Marie-Claude Jarrot.

Les rendez-vous sont très nombreux (plus de 25) et tout est gratuit. Le kiosque sera particulièrement mis en lumière les samedis (jour de marché) de 10h à 12h, même le skate park ou encore le jardin du Petit bois, celui du Vernois, le parc Maugrand, la place de l’église, le centre-ville, le kiosque du Bois du Verne, les ADJ, le Trait d’Union et même l’Embarcadère pour du cinéma.

Tout cela avec la participation d’artistes locaux et régionaux. « Nous voulons les mettre en valeur » note madame le maire. « Sans dépenses supplémentaires. Nous dépensons ce que nous n’avons pas dépensé » fait remarquer Amélie Ghulam Nabi, déléguée à la culture.

En fin de compte, redémarrer la culture, retrouver goût à la vie, « c’est une question de conviction et de volonté » fait savoir Marie-Claude Jarrot.

Montceau siffle l’heure de la sortie.

Jean Bernard

3 commentaires

  1. Mme le maire parade a la culture.

    Pendant ce temps la, les motos continuent leurs rodeos et leurs wheelings Le trafic d herbes sauvages a repris au plessis.

    Mme le maire , que faites vous des cameras qui ont couté si cher aux contribuables ?

    Pourquoi ne demandez vous pas a la police et au prefet d intervenir ?

    Desesperant d inaction. .

  2. Quel culture à Montceau alors qu une Fnac vas se monter

  3. sheila on la assez vu et entendu .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *