Droit de réponse – « L’article du collectif anti-amiante est mensonger »

L’entrée de la carrière à Mont-Saint-Vincent.

Suite au communiqué du collectif « comme un poison dans l’eau » paru la semaine dernière, nous publions un communiqué signé par Daniel Meunier, Jean-François Jaunet, Jean-Marc Frizot, vice-présidents de la Communauté Urbaine Creusot Montceau.

Amiante : Non, non et non, nous ne savions pas !

Le nouvel article du « collectif » anti-amiante est  mensonger et à la limite de la diffamation.

Nous avons reçu le 16 avril dernier à Montceau les 2 associations anti-amiante (Préserver Mont Saint Vincent et ses alentours, Association Collongeoise pour la Protection de l’Environnement) . Nous avons bien signifié à cette occasion que, dans le PLUI de la CUCM, nous ne savions pas que le projet de continuité de la carrière de Mont Saint Vincent cachait en réalité un projet d’enfouissement d’amiante.

Nous le réaffirmons haut et fort encore une fois : nous ne savions pas !

Par contre, plusieurs personnes,  notamment le maire de Mont Saint  Vincent, les  adjoints au maire de Mont Saint Vincent, les conseillers municipaux de Mont Saint Vincent, TOUS SAVAIENT, mais avaient consigne de ne pas en parler avant les élections municipales du village. 

La meilleure preuve, c’est qu’une délégation du conseil municipal s’est rendue,  courant 2019, dans la région de Reims, pour visiter …  une décharge d’amiante !!!

Or, INCROYABLE MAIS VRAI, parmi cette délégation, figurait précisément l’auteure de l’article qui accuse les élus de la CUCM ! Elle était d’ailleurs 2 ème adjointe au maire à l’époque avant de signer maintenant les lettres de ce collectif !!!

Alors pourquoi cette personne – bien mieux informée que nous- cherche sans arrêt à mettre en accusation tous les délégués de la Communauté Urbaine ?

 Peut-être tout simplement pour essayer de disculper le maire de Mont Saint  Vincent, les  adjoints au maire de Mont Saint Vincent, les conseillers municipaux de Mont Saint Vincent, d’avoir été très tôt au courant du projet d’enfouissement d’amiante et d’avoir gardé le secret. 

Nous posons donc la question suivante :

Pourquoi l’auteure de l’article, ex-adjointe au maire, n’a-t-elle pas prévenu à cette époque les habitants de Mont Saint Vincent  et nous, élus de la CUCM ?

Si elle l’avait fait, nous n’en serions pas là où nous en sommes actuellement, c’est à dire le dos au mur, avec un projet en cours d’instruction par les services de l’état.

« Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude » dit l’adage … En clair, on ne peut reprocher aux autres ses propres fautes.

Daniel Meunier, Jean-François Jaunet, Jean-Marc Frizot, vice-présidents de la Communauté Urbaine

10 commentaires

  1. Un homme de gauche

    Vous n’étiez pas au courant mais avez pourtant voter le projet avec la CUCM. CUCM dont vous êtes les vices-présidents. Bizarre qu’à un si haut niveau de responsabilité, on ne puisse être au courant, non ?

    Et à part ça, vous prenez pas les gens pour des j… ?

  2. Dans quelle partie de pocker menteur les uns les autres ont ils l intention de nous embarquer???? si un vote a été effectué, obligatoirement celui ci est lié à un dossier , un débat de commission donc il est très facile soit pour les accusateurs ou les élus de publier les documents administratifs publics et cela permettra de lever les doutes…..voila tout simplement……donc la publication de ces documents s imposent…..

  3. Mr Meunier ,vous qui adorez vous mettre en scène ,dites moi vous étiez bien enseignant à la base ?vous avez appris à lire à vos élèves ? Vous n’étiez pas au courant ? Vous les avez bien lu ces documents ? Vous n’avez pas compris ce que vous lisiez ? il fallait faire une étude de texte alors ,lire et relire ,vous auriez compris à un moment donné que quelque chose interpellait sauf si vous étiez d’accord avec le projet d’ISDND . Vous noyez le poisson ,mais la vérité éclatera ,les écrits et les validations des commissions restent .Pas la peine de s’énerver !!!!
    Ne dit on pas qu’il n’y a que la vérité qui blesse?

  4. Le problème est simple, déjà on ne met pas des « pouvoirs » politiques entre les mains de personnes qui n’y connaissent rien ! Des instits et des profs ! Évidemment en province ils pullulent comme élus, contrairement au commun des mortels ces personnes ont beaucoup du temps libre à consacrer à la politique (…). Enfin il y a un élément concret : les gens ne veulent PAS de CE projet ! Un élu est l’employé des citoyens, donc il s’exécute et obéit aux citoyens ! Terminé les blabla, les c’est pas moi, c’est les autres, les communiqués et contres communiqués… faite ce qu’on vous demande et point barre ! Décharge à amiante aux oubliettes !! Incident clos ! Et trouvez de bonnes idées intéressantes et efficaces pour la CUCM en terme financier et emplois ça changera, sinon laissez vos places et les émoluments qui vont avec…

  5. Pas cool effectivement de la part de l’ancienne équipe municipale d’avoir caché ce projet aux administrés de Mont-Saint-Vincent et de se réveiller effectivement un peu tard .
    A minima Mr Marti et Mr Girardon étaient au courant de ce rajout dans le PLUI concernant la carrière Rougeot.
    Sachant que dans ce même PLUI, on retrouve à la suite de cette autorisation d’enfouissement la phrase suivante : « Le plan départemental de gestion des déchets du BTP fait apparaître que les solutions de stockage exutoire des déchets inertes sont considérées comme insuffisantes dans le département » …………..
    …………….. (…)

  6. En complément de Lisa, il serait intéressant que Mrs jaunet ,Frizot, Meunier confirme si oui ou non de l amiante à été stockée à Torcy et si les rapports du schéma départemental signifiait le manque de stockage inerte.CAr je rappelle qu en 1998 j ai effectué des travaux de changement de toiture en plaques fibro aimantées et qu unemploye m avait dit que l ensemble avait été évacué à TORCY(EN COURS DE FERMETURE) et écrasé avec un bulldozer avec chenilles à dents…..vrai ou faux …..il faudrait d autres témoignages…si cela se confirmait la recherche d un autre site donc Mont st vincent n est pas un hasard……
    S

  7. Voilà pourquoi l’abstention est la grande gagnante des élections ; voila pourquoi les Français se tournent vers l’extreme droite ; voilà pourquoi nous n’avons plus confiance en la politique et la démocratie.
    Ce communiqué est d’un grand niveau ! C’est pas moi c’est l’autre… On dirait une bande de gamin prit la main dans le sac a balancer le copain : moi j’ai rien fait, c’est lui.
    Comme dit précédemment, il existe forcément des écrits officiels…
    En lisant la presse locale, j’ai l’impression que nos élus locaux sont de moins en moins compétents et assument pleinement cette incompétence ! Ils n’ont pas peur de sortir des inepties plus grosses qu’eux : en fait ils n’ont pas conscience que ce sont des inepties !
    Vive la beaufocratie !

    • Quelle classe messieurs !! Bravo pour la production de ce torchon d’aussi bonne qualité…Bon sinon, à part aller chialer vers la maîtresse parce que machin vous a poussés dans la cour de récré, quelles actions comptez-vous concrètement mettre en place ? Parution des docs par voie de presse ? Lettre ouverte au préfet ? Quels sont donc vos talents si bien cachés ? Hâte de vous lire prochainement !

  8. Une seule solution pour lever ce voile d’obscurantisme de tout poil : une publication des écrits et validation de ce projet du PLUI et le réveil médiatique de Mr Marti qui doit rendre des comptes à ses administrés et surtout aux habitants de Mont-Saint-Vincent qui veulent comprendre tout simplement……

  9. Je suis d’accord avec Franck, assez de blabla et de querelles dignes de cours de récré ; il faut juste trouver une autre solution au traitement des plaques d’amiante, car enfouir celles ci dans des sacs plastique très épais, c’est juste INCONCEVABLE, IRRESPONSABLE vis à vis des générations futures . A l’heure où on commence enfin à bannir le plastique, on double la pollution. On croit rêver ou plutôt faire des cauchemars . Des solutions existent ; alors Mesdames et Messieurs les candidats aux prochaines élections, c’est le moment de vous réveiller

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *