•  

Coronavirus – 63 personnes hospitalisées en 6 jours

Information de la préfecture de Saône-et-Loire.

COVID-19 : mise en place d’un couvre-feu

en Saône-et-Loire

 

– Point de situation en Saône-et-Loire

 

Comme au plan national, la dégradation des indicateurs sanitaires s’accélère nettement en Saône-et-Loire :

– Au 22 octobre, selon l’agence régionale de santé, 157 personnes atteintes du virus Covid-19 sont hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire (soit + 63 personnes hospitalisées en six jours). 14 patients sont pris en charge en réanimation (soit + 5 personnes en six jours). 238 personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites de la Covid-19 (soit 14 personnes décédées en six jours).

 

– La circulation du virus s’accroît rapidement au sein de la population : le taux d’incidence est de 324/100 000 habitants. Le taux d’incidence pour les personnes âgées de plus de 65 ans connaît le même rythme et atteint 359/100 000.

 

– Mise en place d’un couvre-feu

 

Afin de freiner la circulation active du virus, un couvre-feu est mis en place en Saône-et-Loire. Il rentrera en application le samedi 24 octobre à 00h. La durée sera déterminée par le décret à venir.

 

A partir de samedi  24 octobre matin à 00h : tous les jours de 21h à 6h dans l’ensemble du département :

 

– les déplacements seront interdits, sauf dérogations prévues par l’arrêté (raisons médicales, raisons professionnelles, assistance aux personnes vulnérables…), et sur présentation d’une attestation de dérogation disponible sur : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Cette dernière, valable 1 heure, peut être remplie sur smartphone, sur papier ou écrite sur papier libre. Dans le cas d’un motif professionnel, elle doit être accompagnée d’un justificatif de l’employeur.

 

– Les bars, les salles de jeux et de casino et les établissements sportifs couverts sont fermés au public de façon permanente. Pour cette dernière catégorie des établissements sportifs couverts, des accueils dérogatoires sont prévus par le décret du 16 octobre 2020 notamment pour les activités scolaires et périscolaires, les sportifs professionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *