Communauté urbaine – La surveillance de la qualité de l’air

15 000 € de subvention versée à l’ATMO Bourgogne-Franche-Comté

La communauté urbaine signe une convention d’objectifs avec l’ATMO, l’association de surveillance de la qualité de l’air en Bourgogne-Franche-Comté, et lui verse à ce titre 15 000 € de subvention.

 

Bénéficiaire d’un agrément délivré par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, l’association ATMO Bourgogne-Franche-Comté surveille, informe et accompagne les pouvoirs publics et les citoyens dans la compréhension des enjeux et leur mobilisation en faveur de la qualité de l’air.

Ses missions principales sont les suivantes :  

  • Surveiller et prévoir la qualité de l’air sur l’ensemble de son territoire de compétence,
  • Communiquer sur la qualité de l’air,
  • Alerter en cas de pic de pollution atmosphérique,
  • Analyser et expliquer les phénomènes de pollution atmosphérique,
  • Sensibiliser la population aux moyens de lutte contre la pollution atmosphérique,
  • Développer des outils de prévision, d’expertise et de scénarisation,
  • Améliorer ses connaissances sur la pollution atmosphérique, tant sur ces impacts que sur ces mécanismes,
  • Conseiller et accompagner les acteurs du territoire confrontés à une problématique de qualité de l’air,
  • Informer et sensibiliser ses partenaires sur la qualité de l’air des espaces clos et les accompagner tant dans l’évaluation des teneurs que dans la recherche des sources,
  • Observer et assurer la connaissance et le suivi territorial des sources et des émissions polluantes, dont les gaz à effet de serre et porter la plateforme numérique régionale d’observations Air, Climat, Energie (OPTEER).

 

Plusieurs projets et démarches en cours de la communauté urbaine participent à améliorer la qualité de l’air sur le territoire. La convention d’objectifs permet ainsi une articulation optimale entre le travail de l’ATMO et les démarches et projets en cours portées par la communauté urbaine.

 

Cette convention, qui s’applique sur une durée de 1 an, vise notamment à:

 

  • Maintenir la surveillance continue de la qualité de l’air : l’ATMO Bourgogne-Franche-Comté assure le suivi de deux stations de mesure de la qualité de l’air, installées respectivement au Creusot et à Montceau, suivi permettant :

– une surveillance et une information continues de la qualité de l’air,

– une alimentation en données de calage des modèles de prévision des pics de pollution sur le territoire de la communauté urbaine.

 

Une optimisation de ce dispositif est lancée sur l’année 2021, avec l’étude de la fermeture de la station du Creusot et du report des analyseurs sur la station de Montceau en fin d’année.

Pour cela, une campagne spécifique, notamment par moyen mobile, sera menée sur le territoire du Creusot en lien avec les activités industrielles, de sorte à s’assurer que le dispositif installé à Montceau soit bien représentatif du territoire de la communauté urbaine.

 

  • Informer et accompagner les communes du territoire sur les enjeux et obligations en termes de qualité de l’air intérieur.

 

  • Bénéficier d’une expertise sur la qualité de l’air et la réduction des émissions de polluants atmosphériques, dans le cadre de la mise en œuvre du PCAET et du Contrat local de santé.

 

Afin de soutenir la mise en œuvre de ces actions et de bénéficier de son expertise, la communauté urbaine attribue une subvention de 15 000 € à l’ATMO.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.