Championnat de France de montgolfières – Le vol se transforme en « Baron noir »

Le championnat de France de montgolfières se déroule dans le Grand Charolais du 13 au 17 juillet 2021. Ce vendredi soir, une trentaine de ballons devaient décoller de Baron. Le public espérait assister à un spectacle grandiose mais à 20h35, le jury hisse le drapeau noir. Les montgolfières restent plaquées au sol.

Baron, lieu-dit Melay, au milieu de nulle part.

Vendredi 16 juillet, 19 heures, les premiers spectateurs arrivent. Deux personnes font la circulation et interdisent l’accès d’une petite route. Tout le monde se gare comme il peut et prend cette petite route à pied.

Au bout de 500 mètres, on arrive en contrebas d’un pré. Deux autres personnes, gilets oranges, en empêche l’entrée.

Des rubalises de chantier arrivent, tout s’organise sur le moment. Le public sera placé le long du pré. Celui-ci est déjà occupé par une bonne trentaine d’équipages. Les montgolfières sont étalées sur le sol, prête à être gonflées. Les équipages sont présents depuis 17 heures. Les consignes sanitaires sont strictes, ils portent tous le masque et ont interdiction de s’approcher ou de parler avec le public.

Et tout le monde attend….


De temps à autre, des petits ballons d’hélium sont lancés et partent dans le ciel à toute allure, trop vite.

Comme à la plage, les juges habillés comme des maîtres nageurs, ont hissé le drapeau rouge.

Un énorme nuage noir s’approche, ne laissant rien présager de bon.

Et tout le monde attend, les équipages comme le public, environ 300 personnes.

20h30 : La sirène retentit, on hisse le drapeau jaune. Le jury a 5 minutes pour se décider à lancer la course et bien l’annuler.

Deux ballons gonflés d’hélium, un rose et un noire, sont lancés et tourbillonne ensemble dans le ciel, bien trop vite.

20h35 : Coup de sirène ! On hisse le drapeau noir !

C’est terminé, les montgolfières resteront au sol.

Ils sont venus de tout l’hexagone pour participer à ce championnat de France cette semaine et contempler les paysages du charollais depuis… le plancher des vaches.

Triste soirée, seule la météo n’aura pas été au rendez-vous.

 

Un commentaire

  1. Étant donné l’activité qui devait se dérouler ce jour la moindre des choses aurait été de vérifier auprès de Météo France si les conditions de vol étaient compatibles avec les prévisions météorologiques.
    A en juger par les photos il suffisait de lever la tête pour se rendre compte que rien n’allait se passer comme prévu.
    Cela leur servira de leçon pour les prochaines démonstrations.

    Max

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *