Centrale de Lucy – Echos du piquet de grève

« La CGT fait des tarifs spéciaux pour les huissiers » lance un des militants du syndicat CGT Mines Energies du bassin minier à Me Montaner qui s’éloigne avec le représentant d’ENEDIS après avoir effectué les constatations d’usage.

La détermination, la lutte pour les droits n’empêchent ni l’empathie ni l’humour.

Nicolas Duch secrétaire général du Syndicat CGT de Michelin qui est présent avec quelques-uns de ses militants est dans la solidarité et l’empathie. « Nous sommes venus soutenir les camarades dans leur lutte, il y a un piquet de grève devant notre site à Blanzy, alors nous il nous est apparu très important d’être ici. »
Il nous explique qu’à Blanzy Michelin les militants sont très attentifs, même si tout semble bien aller pour eux, pour l’instant.
La CGT se dit très à l’écoute des bruits internes, des échos du « marché » et mouvements dans le groupe car certains sites Michelin sont en difficulté et surtout les budgets se restreignent par rapport aux promesses.

JL Mercier, membre de la Commission Exécutive CGT 71, travaillant à Framatome (AREVA, euh… EDF) est venu lui aussi en soutien des camarades. « Je suis venu soutenir les camarades contre le démantèlement d’EDF au niveau national. J’attends que l’Etat ait une véritable philosophie en ce qui concerne tous ses salariés qu’ils soient statutaires, intérimaires ou prestataires. Il faut un statut unique dans le nucléaire comme dans l’électricité. »

Patrick Bobin, Robert Germain et tous les autres sont là chez eux, dans ce qui fut leur vie professionnelle, leur vie tout court. Pour eux c’est un symbole que la lutte continue ici et ils ont l’espoir chevillé au corps quant au projet de Biomasse.
« Ça rappelle nos meilleures années de lutte, mais la volonté et l’ardeur sont toujours là »

Florence Casareales, secrétaire générale du syndicat CGT Mines Energies, de Saône et Loire, « depuis fin octobre nous sommes en lutte, la détermination est toujours là, nous gravissons les niveaux les uns après les autres. Nous sommes déterminés »

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *