Center Parcs/Le Rousset – Un collectif attentif et vigilant

« Il est inadmissible que l’Etat intervienne pour préserver les intérêts de Pierre et Vacances ». Voilà en résumé ce que le collectif a tenu à dire ouvertement en début de semaine à Montceau-les-Mines au cours d’une conférence de presse.

Un collectif opposé à l’implantation d’un Center Parcs au Rousset et qui, aujourd’hui, est plus que remonté suite à la divulgation de documents qui prouvent que « l’Etat a fait pression sur les scientifiques pour qu’ils revoient leur copie » dans le sens ou  la zone convoitée par Pierre et Vacances devait être classée en ZNIEFF 1 (secteur de grand intérêt biologique ou écologique) et qu’il serait préférable de la répertorier en ZNIEFF 2, moins contraignante pour y construire un centre de vacances.

« La chronologie des faits et interventions, relevées par SCA (savoir comprendre agir) à partir des documents obtenus, n’est naturellement pas passée inaperçue auprès des organisations soucieuses de l’environnement (…). Elles s’insurgent contre la mise en concordance des décisions administratives de révision cde l’inventaire de cette zone avec les intérêts privés de Pierre et Vacances, ne laissant aucun doute que le refus de classement en ZNIEFF 1 a été motivé par la volonté de ne pas compromettre le projet de Center Parcs » (…)  Cet extrait de la lettre ouverte aux élus du département et de la région, ne laisse planer aucun doute. « Nous demandons donc aux élus d’abandonner leur soutien à ce projet » insiste le collectif.

Car bon nombre d’élus se sont appuyés sur le projet du Center Parcs, encore tout récemment lors des vœux, pour embellir la situation économique avec des emplois à la clé. En attendant, avec déjà le recours contre le PLU déposé en juin 2016 devant le tribunal administratif de Dijon _ « et nous n’avons toujours pas de date d’audience » précise le collectif _ , le projet de Pierre et Vacances est en stand bye.

« Mais nous ne sommes pas endormis » rappellent les membres du collectif. Pour preuve, ils viennent justement de dénoncer l’ingérence de l’Etat. « Nous restons vigilants ».

Jean Bernard

Le collectif: Savoir-comprendre-Agir (SCA), Collectif le Geai du Rousset, Pro-geay du Rousset, Action solidarité rurale (ASR), Confédération des associations pour l’environnement et la nature (Capen 71), EcoLogication 71, Comité départemental de protection de la nature (CDPN), FNE Bourgogne, groupe libertaire de S/L, ATTAC Mâcon, AIAPEC, EELV 71, Ensemble 71, PCF 71, Sud solidaires 71.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *