Blanzy – Une légende au Coquillage à dézinguer les oreilles

Pertes et fracas se charge une nouvelle fois du bien être de vos oreilles.

Cette fois-ci c’est pour une occasion spéciale, en effet ce samedi 1er juin ce sera la release party du nouvel album d’hors contrôle , 19 ans après leur premier concert dans ce lieu mythique pour le rock n’roll du Bassin minier qu’est le coquillage.

Après avoir sillonné l’Europe et même au-delà dans tous les sens, joués avec les groupes les plus influents dans le style hors contrôle, est devenu une référence dans le milieu skinhead antifasciste.

Les textes du groupe sont empreints de références au monde ouvrier, au prolétariat, aux luttes sociales présentes et passées. Pour cette occasion spéciale ils seront accompagnés de leurs frères d’armes , Dipsomanie de Montchanin qui ouvrirons la soirée avec leurs trash métal.

Nous avons donc choisis de mettre Benoit Broutchoux, anarcho-syndicaliste originaire du Basssin minier, sur l’affiche car nos couleurs sont bien le rouge et le noir.

Venez donc célébrer l’esprit de lutte samedi 1er juin au bar le coquillage a Blanzy à 19h et pour 4€.

Un commentaire

  1. L’Benoît est revenu ! Pour sûr les « gilets jaunes » ont rallumé sa flamme et comme au bon vieux temps, les bourgeois peureux ont serré des fesses…
    Bravo le Coquillage de lui avoir ouvert ta porte ! Hé, les lecteurs de l’Informateur, allez donc y vider de temps en temps une chopine, il le mérite bien…
    Et toi la frangine, écoute la chansonnette que l’Benoît fredonnait aux filles de la Sablière :
    « En libertaire je te le dirai,
    « Et sans nulle chaîne, je t’aimerai…
    Le printemps sera chaud, l’Benoît est revenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *