Blanzy – Lutte contre les violences intra familiales, la note divisée par quatre

La commune de Blanzy, comme le rappelle Jean-Louis Savetier, adjoint chargé des solidarités et de la veille sociale, s’est engagée avec les trois autres communes du bassin minier, Montceau-les-Mines, Saint-Vallier et Sanvignes-les-Mines à porter plusieurs dispositifs de prévention de la délinquance. Depuis 2018, ce partenariat se concrétise par la mise en place et le suivi du CISPD (Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance).

L’un des objectifs de cette instance correspond à la lutte contre les Violences Intra Familiales. En raison du nombre de situations actuellement recensées, il est besoin de renforcer les moyens humains affectés à cette mission en recrutant un agent dédié. Ce recrutement sera réalisé par la commune de Montceau les Mines. Cet agent assurerait les fonctions de référent du réseau pour un premier mi-temps et d’intervenant social au commissariat pour un second mi-temps.

Comme pour le CISPD, le financement de cette action devrait bénéficier de subventions des services de l’Etat et du Département de Saône-et-Loire ; le solde à charge est ensuite supporté par les 4 communes au prorata de leur population respective.

Jean-Marc Frizot intervient alors. Quand bien même n’est-il pas contre ce recrutement, il aurait souhaité que ce dossier « soit géré par le syndicat du Vernois » qui justement regroupe les communes intéressées, Montceau-les-Mines, Blanzy, Sanvignes et Saint-Vallier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.