Blanzy en mars – Volo et Vitch par Fred et Olive

Chanter dans une médiathèque n’arrive pas tous les jours notamment à Frédéric et Olivier Volovitch. Salle pleine, livres rangés, les deux frères ont livré un concert dans le cadre de Blanzy en mars en famille dans la pure tradition des mercredis intimistes du festival.

Un concert pour connaisseurs, entre copains, en famille mais pas trop. Ne pas faire de bruit, écouter une voix qui sonne, une corde qui raisonne. Volo _ le nom du groupe _ c’est comme du miel qui coule lentement au fond de la gorge, on apprécie chaque seconde, on le garde en bouche pour l’explosion des saveurs.

Jour de printemps, nuit de chansons françaises aux textes bien ficelés où chaque mot, chaque idée, bercent notre coeur d’une mélodie sans arômes artificiels.

Au bout d’un moment, se pose la question qui tue, celle que maman Volovitch écoute sans répéter les paroles. « Elle aime les chansons à moralité ». Dix ans que les deux frères osent, en public, sans filet, avec sincérité… Alors ! ils disent quoi les frangins ? « C’est pas tout ça, mais quand est-ce qu’on baise ? » Un des problèmes du monde actuel au même titre que le climat, les grèves, la finance, la vie, la mort ou de savoir « quand est-ce qu’on arrive ? »

A les écouter, « le monde qui nous entoure est génial ». Alors « bonne chance à tous ». Au propre comme au figuré avant d’être sale et défiguré.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Un concert qui fait du bien , et un très beau résumé de cette soirée !! Les Volo on en redemande encore et encore …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *