Blanzy – A Jean Rostand, elles se la coulent douce

Elles ne butinent pas, elles travaillent consciencieusement comme les abeilles le firent cet été du côté de l’étang des Mirauds à Blanzy. Elles se sont données du mal, beaucoup de mal cette année pour élaborer cette substance sucrée et délicieuse. Elles faillirent même y laisser leur peau tant la météo ne leur a pas facilité la tâche.

Mais l’abeille est téméraire et courageuse. Les 35 heures, elles ne connaissent pas. Evidemment, le rendement n’a pas été à la hauteur du travail accompli. Eric Mény, conseiller municipal et responsable des trois ruches « municipales » avec le concours de Lucette Perrault, le conçoit. « La récolte de miel est bien loin des années précédentes, entre 30 voire même 50 kg de miel ».

Cette fois-ci, sur la balance, l’aiguille ne dépasse pas 5 kg. Faible, très faible mais la qualité est au rendez-vous.

Il est de tradition que la mise en pot se passe à la résidence Jean Rostand où de petites mains finissent le boulot. Une animation qui cette année entre dans le cadre de la semaine bleue avec Nadine à la baguette.

Marie-Jeanne, Marie et Simone ont fait preuve d’une certaine dextérité à transvaser le miel dans les pots. Un miel qui a décanté pendant un mois afin d’éliminer les impuretés. Elles se la coulent douce mais qu’il va être bon de savourer ce nectar.

Les pots de miel sont vendus en priorité aux résidents et l’argent versé au CCAS.

Les abeilles leurs disent merci. Les gourmands aussi.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.