Bassin montcellien – CGT retraités : l’avenir n’est pas brillant

Communiqué – Résolution de congrès du Syndicat des Retraités CGT multiPro du Bassin Montcellien

Préambule :
Afin, de mieux cibler les besoins et attentes du Syndicat des Retraités CGT multiPro du Bassin Montcellien, le Conseil Syndical animera la vie syndicale et la politique revendicative. Chaque membre du Conseil Syndical selon sa disponibilité et son champ de compétences représentera le syndicat dans les instances de la CGT si celles-ci le prévoient.

Vie syndicale :
Le Syndicat des Retraités CGT multiPro du Bassin Montcellien s’engage :

Ø à poursuivre et amplifier les actions de syndicalisation en lien avec les structures interprofessionnelles.

Ø à renforcer la CGT en se déployant vers toutes les catégories de salarié-e-s futur retraité-e-s.

Ø à développer la communication en mettant en avant l’expression des syndiqué-e-s avec nos tracts et publications, notre journal « Vie nouvelle » et le site internet de l’Union Confédérale des Retraités CGT ainsi que celui de l’Union Locale CGT du Bassin Montcellien.

Revendiquer :
Le Syndicat des Retraités CGT multiPro du Bassin Montcellien réaffirme son soutien au changement de la société par la
revalorisation et la transformation du travail en menant la bataille des idées au travers de la défense de nos territoires et de
nos services publics de proximité dans le respect de l’environnement et de la préservation de notre écosystème. Pour cela, il
décide d’amplifier le débat sur le contenu, le sens d’une vie à la retraite, d’organiser la défense de nos intérêts de retraités
(pensions, réversions, protection sociale, santé, logements …)
Le Syndicat des Retraités CGT multiPro du Bassin Montcellien n’oublie pas les générations futures. La réforme de la retraite
par points, pour Macron, c’est le marqueur libéral pour les 70 ans qui viennent, c’est travailler au-delà de l’espérance de vie
en bonne santé avec une pension tirée à la baisse génération après génération. Cela va aggraver le chômage aux deux
extrémités de la vie active. Au chômage à 50 ans, difficile de retrouver du travail. Dans le même temps, les jeunes ont du mal
à s’insérer dans l’emploi.
Partir plus tard en retraite, c’est accroître le chômage ! Ce chômage, variable d’ajustement, pour museler toutes formes de
contestation ! A nous toutes et tous, rassemblé-e-s, uni-e-s pour le retrait du projet de retraite par points.

 

OoOoO OoOoO OoOoO OoOoO OoOoO OoOoO

Composition du Conseil Syndical élu à l’unanimité :

• Secrétaire Général, Alain Davanture – Construction
• Secrétaire à la vie syndicale, Gérard Foucherot – Éducation
• Secrétaire à la politique financière, Yves Prothiau – Activités Postales• 5 Membres :
• Patricia Biavre – Métallurgie
• Jacques Chemarin – Métallurgie
• Robert Cleaud – Santé
• Michèle Juilliot – Orga Sociaux
• Serge Touati – Métallurgie

• Joël Dodey – Construction
• Jean-Pierre Meneghel – Banque/Assurance
• Bernard Voland – Métallurgie

 

Journée d’action du 24 septembre 2019, rassemblement à Chalon-sur-Saône : départ en bus à 13h30  de l’Embarcadère à Montceau-les-Mines

Journée d’action nationale le 8 octobre 2019, à l’appel de neuf organisations syndicales des retraités, rassemblement à Mâcon devant la préfecture : départ en bus à 13h30 devant l’Embarcadère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *