Anniversaire du 17 novembre 2018 – Une colère jaune toujours en mouvement

Les semaines et les mois passent vite, très vite, un constat valable également au mouvement populaire lancé voici un an, un certain 17 novembre 2018. Nous voilà déjà arrivés à la date anniversaire et l’acte 53.

Week-end après week-end, les mécontents, les révoltés, les coléreux, tous arboraient le gilet jaune, se réunissaient en nombre, descendaient sur l’échangeur de la RCEA au Magny, filtraient la circulation, remontaient, se fritaient parfois aux forces de l’ordre.

Peu à peu, notamment après les dégradations à Paris en décembre, les gilets jaunes sont entrés dans l’oeil du cyclone Macron et la répression à chaque rassemblement se faisait plus pesante.

Combien seront-ils ce week-end à célébrer le premier anniversaire ?

Au Magny, même si l’assemblée des assemblées a connu un franc succès, le mouvement, localement, a pris un coup de mou avant les vacances. Déjà, pour certains, les esprits se tournaient vers novembre et célébrer le premier anniversaire.

Nous y sommes. Des festivités débutent ce samedi 16 novembre, un échauffement en quelque sorte. En résumé, on reprend les mêmes et on recommence avec des rendez-vous qui furent des points stratégiques voici un an (Génelard, le Magny, La Fiolle, Jeanne Rose).

Etonnamment, les rendez-vous sont fixés à 14h. Avec ou sans gilets jaunes sur le dos mais avec toujours ce sentiment de ne pas avoir été entendus par le Gouvernement. Mais combien seront-ils ? Le jaune demeure. La colère jaune n’est pas retombée, la baisse pouvoir d’achat, la dégradation dans les hôpitaux, des services publics en général, la privatisation de l’aéroport de Paris (ils sont contre), la réforme des retraites, etc. etc. sont au coeur du mécontentement.

L’esprit gilet jaune n’a pas disparu _ 52% des Français soutiennent le mouvement _ , il a simplement pris le virage du citoyen en colère. Le même combat.

Jean Bernard

6 commentaires

  1. Bonjour,
    Ah le jaune de la colère ! Et si c’était seulement le jaune du réveil à un jaune de l’éveil des consciences… L’emblème de la France: le coq. Comme tout symbole, il a à minima son double… Ce coq, ce jaune des Gilets Jaunes…. Le Soleil de l’Aurore, ce jaune d’un nouveau Monde en devenir ? Une société où les cris des Jaunes à dire: Stop, ça suffit ! Des cris à tordre le cou du serpent, celui d’une oligarchie à n’avoir que faire du petit Peuple, pire, à le mépriser. Le peuple de par son courage, à prendre ce serpent, la tête sous un pied ainsi que la queue sous l’autre, à symboliser sa détermination face à ces tyrans comme à se prendre peu à peu en main par un sursaut de conscience, sur la voie de l’éveil, la montée de la kundalini, le serpent maitrisé… Mettre à mal son égo, le transmuter, à cesser de se saboter… Qui sait, avec du temps, du travail et du panache, chacun à faire alliance avec sa singularité, là où tous les rêves sont permis.
    Les Gilets Jaunes, à tordre le cou de ce serpent de l’ingénierie social à emmener les peuples dans des voies sans la moindre issue, à les faire sciemment tourner en rond, à les enfermer dans des labyrinthes avec pour issue: l’espoir. Pire encore, infliger aux individus le temps d’une existence un monde où seule l’illusion a sa place… Néo de Matrix, à faire le choix de la pilule bleue ou bien de la rouge et si c’était la jaune, la voie toute tracée de celle du Coeur… En tout cas, ça y ressemble…
    « Soyez engagé et n’acceptez aucun ordre que votre conscience ne peut approuver » Marthe Cohn.
    Où sont ces élus de France et de Navarre, à se serrer les coudes, à dire: STOP, ÇA SUFFIT ! La France, ce n’est pas uniquement Paris… Combien de morts, d’éborgnés, de mutilés encore? Pas même un sursaut de nos élus face ces nombreux massacres… qu’elle honte vis à vis du sort réservé à nos soldats du feu, les enfants de notre nation… Enfin ce qu’il en reste!
    Mes respects à chacun(e).
    Christian.

    • Pas sûr que les gilets jaune décortiquent votre commentaire. Il faut avoir bac++++ pour vous suivre.

    • Bonjour,

      Je n’ai pas de bac++++ comme quoi, à Coeur vaillant, rien d’impossible ! Certes, La liberté se gagne par la Connaissance… « La meilleure des armes est la Connaissance » Nelson Mandela.
      Alors, bien entendu il faut passer beaucoup de temps à s’investir dans de nombreuses thématiques, à séparer l’ivraie du bon grain en toute chose. Pour cela, pas le choix que de sortir des sentiers battus… C’est en forgeant que l’on devient forgeron. Un investissement personnel en terme de travail, de la patience, être assidu… Devenir peu à peu un insatiable curieux, induire en soi cet état d’esprit tout simplement.
      Parmi les Gilets Jaunes, de très belles Âmes, des individus à l’esprit perspicace. Pour ça, il suffit d’apprendre à regarder, à voir…
      Mes respects.
      Christian.

  2. Bonjour,

    Je trouve que ce mouvement a trop durée.

    Qui peut être contre l’augmentation du pouvoir d’achat, de faire payer les riches et donner aux pauvres ? Et, soyons fou, rasons gratis !

    Cependant à force de demander l’impossible dans un système qui est devenu de l’assistanat plutôt qu’un assesseur social, les GJ se perdent et finissent à fatiguer et lasser le peule. Bien sur, nous sommes des Français et on soutiendra toujours la lute, mais maintenant, après 1 an, cela suffit, il faut que les GJ changent de registre et surtout de mode d’action.

    Si les GJ pensent que le peuple est d’accord avec eux, qu’ils pressentent des listes aux municipale et commencent à faire bouger les choses en local… Il a du travail !! Après qu’ils présentent des listes aux élections régionale et nationale et, avec le superbe bilan, il y aura de ce fait un raz de marrée en votre faveur aux élections nationales.

    C’est la seule solution pour faire changer les choses dans les sens que vous le souhaitez, si vous représentez le peuple vous devez vous confronter à ses choix, pas essayer de les imposer par la force ou par des revendications de brèvse de comptoir.

    Bonne journée de commémoration et préparez l’avenir.

  3. Les effectifs des GJ ont largement fondus, alors les gilets jaunes ont-ils ré-examiné leurs modes d’action pour être plus efficaces ?
    Je rappelle (en gros) ce que j’avais écrit il y a un an :
    Les problèmes proviennent de l’état.
    Il faut donc perturber toutes les émanations de l’état, et non bloquer les particuliers et professionnels qui vont à leur travail, les artisans, les petits commerçants, etc.
    Tout ce qui ne dépend pas directement de l’état ne devrait pas être perturbé.
    Les émanations de l’état à perturber sont : Les centres des impôts, les préfectures et sous-préfectures, puis les ministères et la présidence de la république (et je dois en oublier …)

    Bien sûr, s’attaquer à ces institutions risque d’entraîner une riposte encore bien plus forte !

    • Le problème vient des gens qui ne savent pas se prendre en charge et qui attendent tout des autres et de l’Etat en particulier.
      On fait sa vie soit même. Ce n’est pas l’Etat qui fait notre vie. Oubliez l’Etat et agissez par vous même, pour vous même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *