1er mai à Montceau – La CGT reprend des couleurs

Le temps change vite, très vite. A peine Emmanuel Macron reconduit dans ses fonctions de chef de l’Etat que les syndicats et en premier lieu la CGT, tirent déjà le signal d’alarme. Certes, il ne fallait pas donner le pouvoir à l’extrême droite mais « que Macron sache que les revendications exprimées dans les urnes demeurent » lance Robert Wattebled, secrétaire général de l’union local CGT au kiosque près de la mairie à Montceau-les-Mines.

Devant lui, des communistes, des Insoumis l’écoutent et partagent les revendications : le pouvoir d’achat, la santé mais pas l’allongement de la retraite. Macron est déjà dans les cordes. « Il n’aura pas d’état de grâce, les travailleuses et les travailleurs ne se soumettront pas à ce deuxième quinquennat » relance Robert Wattebled. Il ajoute encore pour bien marquer son territoire : « Ce 1er mai, il est à nous et surtout pas à madame le maire, qu’elle s’occupe de ce qui la regarde ».

Le 1er mai à Montceau-les-Mines est toujours fêté sur un ton particulier avec d’un côté la CGT, de l’autre la municipalité. A chacun son dépôt de gerbe au monument des mineurs.

J.B.

4 commentaires :

  1. la fete des electeurs de macron en 2017 et en 2022

    Que c’est beau tous ces braves sympathisants de l’ex PS devenu LREM associés aux 50 nuances de communistes locales qui fetent la victoire de leur champion

  2. Après avoir appelé à voter Macron le casseur social,les voilà de nouveau dans la rue !! Leur cher président n à pas finir de rire !!

  3. Le 1er mai est à vous …?????…vous êtes donc propriétaires..pour des cocos elle est pas mal…!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.