Saint-Vallier – Mecateamcluster, une sacrée belle vitrine

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté a découvert la spécificité du Mecateamcluster. Une réussite unique en France.

La visite du Mecateamcluster devient incontournable. Même François Hollande, président de la République alors en exercice mais en roue libre juste avant les présidentielles, était venu se rendre compte, le 18 avril 2017, du développement du site sans, malheureusement, apercevoir la nouvelle réalisation, la  Mecateamplatform qu’en revanche a découvert, en avant première, Marie-Guite Dufay, la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté en présence de David Marti, président de la communauté urbaine, des vice-présidents de Région et d’élus communautaires. L’inauguration est d’ailleurs prévue le 17 mai prochain.

La Région, avec ses subventions, n’est donc pas étrangère à la bonne marche du Mecateamcluster, le spécialiste désormais reconnu dans la conception-construction d’engins de travaux ferroviaires comme le faisait remarquer le président Didier Stainmesse et directeur général de Novium. Le savoir-faire s’exerce principalement à 80% dans le ferroviaire, 10% dans la défense, notamment le système hydraulique qui équipe les nouvelles barges de débarquement (4 pour la France et 2 pour l’Egypte, la Russie est aussi sur les rangs) et 10% dans les travaux souterrains comme le Grand Paris avec l’entreprise Metalliance.

La présidente de Région a donc eu la primeur de visiter la Mecateamplatform (bâtiment de maintenance), peut-être reviendra-t-elle quand le second aura pris place aux côtés du premier ou pour inaugurer le centre de formation qui remplacera les Algeco le long du canal.

Qui dit centre de formation, dit politique de recrutement et de personnel qualifié. Cent quarante étudiants ont été formés en six ans sur le site valloirien avec un taux d’embauche de 85% avec le soutien de la Région et de la CUCM.

Il fut donc question d’apprentissage, un domaine privilégié à Marie-Guite Dufay ainsi qu’aux proviseurs des lycées Parriat à Montceau-les-Mines et Haigneré à Blanzy. Un apprentissage qui ne donne pas entièrement satisfaction pour les entreprises locales à coloration ferroviaire. Les uns et les autres souhaitent davantage de souplesse en particulier dans les quotas pour des formations sur leur territoire. Et pourtant, tout est en place, reste au pouvoir politique à prendre les bonnes décisions.

Jean Bernard

3 commentaires

  1. Mecateamcluster, commune de Saint-Vallier et le maire, premier magistrat de la ville n’est même pas invité. Quel bel exemple de correction. Je pense qu’il y a des gens qui pourraient prendre des cours de politesse.

  2. comme il et plus souvent partie en vacance que sur la communes

  3. Pas de député…Encore une fois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *