Montceau – Dans la famille Ghulam Nabi, je demande la fille

Amélie Ghulam Nabi fait l’objet de critiques depuis son adhésion au mouvement de Benoît Hamon. La conseillère municipale de la majorité à Montceau-les-Mines, réplique. Sachant aussi que sa maman, Caroline Ghulam Nabi est la suppléante du député Raphaël Gauvain. A droite, on se régale.

Elle n’a jamais caché ses idées de gauche, même du temps des municipales en 2014 où Amélie Ghulam Nabi a soutenu la liste de Marie-Claude Jarrot, liste sans étiquettes. Depuis, Amélie est conseillère municipale de la majorité, déléguée à la culture et à la jeunesse.

Samedi dernier, quatre jeunes lançaient sur le Bassin minier un comité en soutien à Benoît Hamon et son mouvement « Génération.s ». Parmi eux, Amélie Ghulam Nabi. Il n’en fallait pas davantage pour déchaîner les passions, essentiellement à droite: « La fille de Ghulam Nabi élue avec Jarrot en 2014 avec Hamon maintenant. Je suis sur le c… » ou encore: « La seule chose qui lui reste à faire c’est de rejoindre Selvez dans l’opposition ». Une petite dernière: « On verra si Jarrot lui retire sa délégation ou pas ».

Marie-Claude Jarrot, nullement perturbée par ces réactions, savait qu’Amélie allait rejoindre le mouvement de Benoît Hamon, « elle m’en a parlée ». Elle y voit même une forme de réussite dans sa « belle capacité à fédérer ». « Je ne mène pas les affaires à Montceau sur un parti politique mais avec des idées ». « Et puis Amélie a les convictions, des espérances liées à sa jeunesse ».

Dans sa riposte, Amélie Ghulam Nabi, surprise néanmoins de la tournure des événements, réplique: « Madame Jarrot a assumé de choisir des gens de partout (lire sa réaction par ailleurs) ».

En fin de compte, ce n’est pas trop le fait qu’Amélie a choisi Benoît Hamon qui envenime le débat politique montcellien, c’est plutôt sa mère, Caroline Ghulam Nabi qui, par ricochet, est la cible des railleries à droite.

Caroline Ghulam Nabi est la suppléante du député En marche, Raphaël Gauvain, qui, il n’y a pas encore si longtemps, s’affichait régulièrement aux côtés de Marie-Claude Jarrot _ ou peut-être l’inverse ! _ notamment lors des manifestations pour sauver l’hôpital. Or, depuis le 24 mars dernier où Jarrot et Gauvain furent copieusement sifflés par les manifestants, le député a subitement disparu de la circulation et sa suppléante également.

A gauche comme à droite, on subodorait à la maire de Montceau de se rapprocher un peu trop de La république en marche mais comme Raphaël Gauvain est aux abonnés absents, toutes les occasions sont bonnes, dans sa propre famille politique, pour mettre Marie-Claude Jarrot en difficulté. Avec pour nouvelle cible, Amélie Ghulam Nabi. Dans la famille Ghulam Nabi, je demande la fille.

Que pense votre mère de vos idées politiques? a-t-on demandé à Amélie: « Ma maman fait ce qu’elle veut et moi je fais ce que je veux. Chacune est libre. Je sais, ça va faire parler ».

Jean Bernard

La déclaration d’Amélie Ghulam Nabi

 » J’ai décidé il y a deux mois de cela de rejoindre le comité Génération.s du Bassin Minier, comité qui n’a pas été lancé par moi-même et qui aurait existé sans moi.

En 2014, les élus de la majorité et moi-même avons décidé de nous réunir autour d’un projet commun et sans étiquette politique pour la ville de Montceau-les-Mines. J’avais tout juste 18 ans et l’idée de participer avec ces individus aux caractères et convictions différents au succès de notre vision, de nos idées m’a énormément apportée. Plus que je ne saurais le dire aujourd’hui.

Le travail quotidien effectué avec Madame Buchalik et Monsieur Marinot nous a permis de profondément redéfinir la politique jeunesse de notre ville.

Ce que chacun.e de nous, individuellement et collectivement, avons accompli n’a jamais été au sacrifice de nos convictions les plus intimes et personnelles. Nous ne revendiquons pas tous le même héritage politique. Nous avons des socialisations différentes qui marquent profondément nos opinions politiques.
Mais notre force de compromis a été, je crois plus forte parce qu’elle était tournée vers l’intérêt de notre ville.

Nous vivons dans un monde qui m’attriste, qui m’inquiète, qui est sombre et qui semble parfois nier toute autre idée de vie, de société alternative qui serait profondément écologique, sociale et démocratique. Le Bassin Minier c’est chez moi et il n’y a aucun autre endroit en France que j’aimerais défendre comme cela à travers le prisme de ce futur désirable.

Mon engagement sera local, bien sûr, mais jamais dirigé contre la majorité municipale, ni contre Madame la maire de la ville, Marie-Claude Jarrot. Je resterai à ses côtés jusqu’à la fin de ce mandat et plus loin encore si le sort nous est favorable. Mon implication auprès d’elle m’engage personnellement et je la revendique avec fierté et loyauté.
Notre comité n’a pas d’ambition de liste électorale pour les élections municipales de 2020. Nous sommes là pour amener dans le débat public des idées qui semblent si loin de ce Bassin Minier comme si nous ne méritions pas d’être encore et toujours plus ambitieux pour nous-mêmes. Nous voulons rallumer la flamme du débat démocratique en redonnant à tou.te.s les moyens de cette démocratie. Nous voulons remobiliser autour d’idées optimistes, progressistes, écologiques et sociales. »

Amélie Ghulam Nabi

13 commentaires

  1. Il faut prendre garde à ne pas trop se revendiquer sans étiquette. Une fois cela a marché mais après ? Nous allons finir par avoir des représentants de LFI, des patriotes , du fn au conseil municipal . Élargir ne remenera pas plus d’électeurs pour 2020. Bien au contraire les socialistes et autres rejoindrons leur camps aux prochaines élections. Comment imaginer que Benoit Hamon ou ces électeurs voterons ou appelerons a voter pour Mme Jarrot si elle est face à un candidat de gauche.
    Je pense que certains font preuve de naïveté et d’amateurisme politique.
    Se raccrocher à tout sous prétexte d’être sans étiquette est un pari risqué . A force d’être nul part la municipalité se perdra et les élections avec. Donc la seule responsable de cette cacophonie est bien Mme Jarrot.

    • Amélie Ghulam Nabi

      Sans étiquette signifie seulement avec toutes les étiquettes. Fédérer pour construire sans justement être naïf sur les orientations de chacun.e.

      Il serait dommage en revanche d’essayer d’atteindre Madame le Maire à travers moi en parlant d’amateurisme politique ou de cacophonie ou même de responsable. Je crois au contraire qu’elle prouve sa modernité et sa force et que tou.te.s ne la comprennent pas.

      Madame le Maire a rassemblé ceux qui y croyaient. Ceux qui avaient (et qui ont toujours) de l’ambition pour la ville. Nous le prouvons au quotidien et cela n’est pas terminé. Nous ne sommes pas au national. Nous sommes dans un Bassin minier sinistré qui avait besoin d’une union d’individus déterminés et prêts à mettre de côté leurs différences autour d’un projet qui se veut le plus consensuel possible.

      Cela n’empêche pas d’avoir des opinions propres, personnelles. Avoir des opinions, tenter de convaincre, débattre. C’est le coeur de la démocratie. Notre ville est belle et forte de prouver encore une fois qu’elle peut être moderne.

  2. TRADUISEZ : « JE DÉFENDS LES IDÉES DE SELVEZ MAIS JE VOTE JARROT (CAR J’AI LES INDEMNITÉS ET JE FAIS PARLER DE MA BOUILLE) »

  3. Qu’elle rejoigne sa mère chez en marche et que madame Jarrot lui retire sa délégation .
    Elle a perdu toute crédibilité.

  4. Mlle Ghulan Nabi. Vous ne vous rappelez pas avoir signée une tribune conjointement avec une personne qui justement avait appelé à voter contre la liste soutenue par Mme Jarrot ? Oui je réitère mes écrits ( naïve en politique) car à trop vouloir se rapprocher des autres Mme Jarrot s’est éloignée des siens.
    Vous aurez beau user d’arguments flatteurs àl’endroit de Mme Jarrot les Montceliens trancheront.
    Et puisque vous êtes en pleine flagornerie pouvez vous ce soir écrire aux lecteurs de l’informateur que quoi qu’il arrive vous appelerez à voter pour Mme Jarrot en 2020 si elle se represente ( nous avons le cas Hollande). Bonne soirée et bien le Bonsoir à Messieurs Hamon et Salvez.

  5. Madame mange à chaque râtelier. Finalement dans quelle maison politique appartenez vous ?

  6. Que des ringards! Vous ne voyez toujours pas que le monde a changé, vous ne voyez toujours pas que le citoyen ne veut plus entendre parles des clivages, vous ne sentez toujours pas les claques reçus? où en sont vos grands partis?
    Ouvrez les yeux, la politique de demain sera celle de rassemblement de toutes les forces, sans parler des étiquettes, seules les idées compteront, je ne crois pas que Mr SELVEZ en ai beaucoup.
    La politique des clans et les familles genre LEPEN c’est fini. J’ai grand espoir que notre ville sera un incroyable laboratoire de rassemblement des idées, de l’action vers le dynamisme d’une démocratie moderne qui fait confiance à sa jeunesse.

  7. À la lecture des commentaires précédents, je tranche que certains ont surtout l’air d’être assez dogmatiques et adroits dans l’utilisation de sophismes.

  8. Voyageur vous prônez un rassemblement de façade puisque à peine vos arguments développés vous attaquez M.Salvez. Je pensais avoir lu dans votre écrit que les clivages n’existaient PLUS
    Vous me faites bien rire. Qui défendez vous dans cet article ? Mme Jarrot ou bien la nouvelle égérie de M.Hamon.
    Allez nous avons compris que la morale était pour les autres mais pas pour vous!

  9. A néph. Vous semblez vouloir démontrer que vous maîtrisez à merveille le dictionnaire. Vous utilisez le mot sophisme donc démontrez nous que les écrits mentent. ! Car pours l’utiliser il faut être en mesure de prouver que les écrits n’ont aucun fondement et sont une contre vérité.

  10. Non. Quand bien même une conclusion s’avérerait exact, le raisonnement utilisé pour aboutir à celle-ci peut lui être complètement pérave malgré tout. C’est la définition qu’en donne le dictionnaire tt du moins/effectivement.

    Sans énumérer les diverses attaques personnelles (qui illustrent parfaitement l’article), voilà un joli sophisme par association par ex:

    > « Vous ne vous rappelez pas avoir signée une tribune conjointement avec une personne qui justement avait appelé à voter contre la liste soutenue par Mme Jarrot »

  11. Vous n’avez toujours rien compris. Je vais donc vous expliquer. Mlle Ghulan Nabi la à effectivementoi signée une tribune avec M. Kie contre la décision du Maire de Chalon qui supprimait les repas de remplacement pour les Enfants qui mangeaient hallal. Et par la suite, ce même M.Kier signait une tribune appelant à voter contre le Maire de Chalon qui était candidat aux législatives et cela malgre le soutien de Mme Jarrt.Voilà simplement l’explication. Vous auriez fait carrière à la prawda en matière de désinformations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *