Le festival outre-mer en Bourgogne sur ses terres

Montceau se fait connaître en tous lieux et à toutes heures dans toutes les occasions possibles.

C’est à l’invitation annuelle de l’ANAG (Aumônerie Nationale Antilles Guyane) que chaque année se tient le rassemblement du 11 novembre à l’église St Sulpice qui lance officiellement la nouvelle année pastorale.

Etaient présents l’archevêque de Martinique, Michel Méranvile, les évêques de Guadeloupe et de Guyane, Jean-Yves Riocreux et Emmanuel Lafont, et le nouveau ministre de l’aumônerie Antilles-Guyane Jean-François Lof.

Monseigneur David Macaire a prononcé l’homélie devant plus de 3 000 fidèles Antillo-guyanais venus de toute la France et tout particulièrement de Montceau en ce qui concerne Christiane Mathos.

Cette dernière a pu présenter aux fidèles rassemblés le Festival Outre-mer en Bourgogne et le travail fait depuis 10 ans sur la route des abolitions en Saône-et-Loire. Enorme intérêt et nombreuses prises de contact. Le sujet a passionné, étonné car peu de gens connaissaient cette partie de l’histoire coloniale et de la France. L’exposé a séduit et mis en avant la Saône-et-Loire et surtout Montceau-les-Mines.

Les contacts ont été ensuite concrétisés par des envois du programme du 10ème festival et de l’adresse de la cagnotte Leetchi.

https://www.leetchi.com/c/festival-outre-mer-en-bourgogne-o-m-b

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *