Blanzy – Très belle musique, très beau concert

Quand on entre dans l’église à Blanzy samedi soir, des notes de clarinette flottent sous la voûte. Elles sonnent joliment. Mozart et sa Flûte enchantée sous les doigts de Tania Tinto Quiero et sa clarinette envoûtent le public. Tania vient du Portugal et s’adonne pleinement à son instrument au conservatoire à rayonnement communal de Montceau.

C’est donc toute la classe de clarinettes sous la direction de Lydiane Curt Pitou et l’école de solfège de Blanzy qui ouvre le concert du nouvel an, belle symbiose entre le CRC et l’école de musique blanzynoise.

La seconde partie est plus libératrice, les cuivres étincellent, les vents soufflent fort, l’harmonie municipale est en état de grâce. Olivier Boreau, le chef mène avec précision, fougue et tempérament son orchestre sur les pas des Aristocats, de la Belle et la bête, ravive des souvenirs avec Johann Strass. Le final, Batman forver laisse à penser que l’harmonie municipale a rendez-vous avec son public pour toujours.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *