•  

Blanzy en mars – Une clôture année 80, soirée de folie

Le printemps vient à peine de commencer avec ses premiers rayons de soleil, que les projecteurs du 11e festival de Blanzy en mars en famille viennent de s’éteindre.

Ce n’est pas une fin en soi mais à un moment donné, il faut savoir tirer sa révérence non sans avoir juste auparavant donné un ultime show grâce à ClaGuiBa’Zik et sa ribambelle de titres _ que des succès d’ailleurs _ des années 80.

Le public adore. Il voulait un final qui bouge, un final qui déménage, un final d’un tout autre calibre que la finale de la coupe de la Ligue de football disputé ce même samedi soir. Il a été gâté.

A la vérité, pour le spectacle et l’émotion, mieux valait être à l’EVA à Blanzy qu’au stade à Lille. Au stade de la comparaison, il n’y a même pas photo.

Les photos de la soirée de clôture du festival sont juste là, en dessous.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *