Montceau – Travail dans les hypermarchés le dimanche, La France Insoumise monte au front

Gilets jaune et syndicats le dimanche 8 décembre dernier devant les portes du Casino à Montceau-les-Mines.

C’est l’un des combats que mène La France Insoumise dans la perspective des élections municipales en mars 2020. Le parti de Jean-Luc Mélenchon  dénonce les hypermarchés qui ouvrent le dimanche, matin et après-midi.

Sur Montceau-les-Mines, les deux référents de FI,  Johanna Delabre et Pierre-Gaël Laveder, très impliqués dans la campagne électorale, visent particulièrement Géant Casino qui depuis le dimanche 8 décembre 2019 ouvre ses rayons toute la journée mais également Leclerc qui lui « se contente » de proposer ses marchandises que le dimanche matin.

Qu’espèrent les deux représentants de FI ? Que le maire de Montceau-les-Mines et le préfet de Saône-et-Loire pèsent de tout leur poids et qu’ils mettent fin au travail dominical dans ces hypermarchés.

Il est vrai que la direction de Casino à Montceau a fait machine arrière quant à la possibilité d’ouvrir son magasin les 25 décembre 2019 et 1er janvier 2020 mais n’a pas reculé pour l’ouverture le dimanche après-midi.

Ouvrir le dimanche toute la journée _ une décision nationale _  a pour but de contrer les achats sur internet, a-t-on entendu sur toutes les chaînes infos.

Interrogé par téléphone, le service de communication de Casino s’est contenté d’indiquer: « Nous ne répondons pas par voie de presse ».

« Mais si personne ne dit rien, étant donné que Casino, notamment, va plus vite que la musique, un jour tout le monde trouvera normal d’aller faire ses courses le dimanche et pourquoi pas la nuit » indique Pierre Gaël Laveder.

Alors demander de boycotter les hypermarchés le dimanche, est une chose. Convaincre les clients en est une autre. Parler à une machine a ses limites que des clients ont déjà dépassé.

Jean Bernard

Lire ci-dessous le communiqué de La France Insoumise

 

MONTCEAU LES MINES : La France Insoumise s’insurge contre le travail du dimanche AVEC ou SANS caissières !

Alors que Géant Casino tente d’ouvrir les dimanches après-midi avec des caisses automatiques, sans personnel, les porte-paroles de la France Insoumise, Johanna Delabre et Pierre-Gaël Laveder, interpellent le maire Madame Jarrot et le Préfet pour interdire le travail du dimanche non-indispensable.

La guerre des ouvertures dominicales est lancée depuis quelques années déjà. La France Insoumise du Bassin Montcellien y est totalement opposée. Nous dénonçons notamment une aberration sociale et écologique en mettant les citoyen-ne-s au service d’un consumérisme aveugle qui détruit la vie de famille et la cohésion sociale de nos territoires.

Cette ouverture s’inscrit dans un contexte de fort environnement concurrentiel et très défavorable pour les commerces de proximité. D’autant que le pouvoir d’achat des consommateurs n’est pas extensible.

Un début de contestation sociale a fait reculer le Géant de la distribution

Dès l’ouverture de ces caisses automatiques sans personnel, le 08 décembre 2019, des citoyen-ne-s, des organisations syndicales, des militant-e-s de gauche et les Gilets Jaunes ont organisé des rassemblements devant les portes de Géant Casino de Montceau-les-Mines pour sensibiliser les client-e-s au Boycott. La direction avait cru bon de placer plus d’une vingtaine de vigiles par peur d’incivilités, incivilités qui ne caractérisent pourtant pas les manifestants du Bassin Montcellien !… Le résultat après deux dimanches successifs de mobilisation a été un recul sur le projet ; nous restons donc sur notre position et demandons un abandon total de l’ouverture du dimanche avec des caisses automatiques.

Un dialogue social tronqué au sein des structures de la grande distribution

La consultation du Comité Social d’Entreprise reste une mascarade puisque cette instance reste consultative, c’est-à-dire que l’avis des élu-e-s des salarié-e-s ne compte pas et la direction prend les mesures qu’elle souhaite. Si cette consultation est obligatoire, le vote des titulaires ne peut en rien influencer les décisions déjà prises, et lorsque l’on sait de source syndicale les difficultés qu’ont les salarié-e-s de s’opposer à la direction, il est indispensable d’agir avec des citoyen-ne-s extérieur-e-s à ces entreprises pour obtenir des résultats.

Merci monsieur Macron de cette « ouverture » du dialogue social qui entraine un ruissellement du bas vers le haut et réduit les droits des salarié-e-s.

Empêcher toute nouvelle ouverture le dimanche

Nous affirmons que l’intérêt des citoyen-ne-s n’est pas de se faire remplacer par des automates qui ne contribuent pas aux cotisations sociales, qui freinent l’emploi et fragilisent encore plus les petits commerces, mais bien de rester des acteurs de leur vie locale. Nous appelons le Maire et le Préfet de Saône-et-Loire à prendre toutes les mesures auprès de la direction des hypermarchés de l’agglomération de Montceau les Mines afin d’empêcher toute nouvelle ouverture le dimanche et d’en assurer le respect par voie d’arrêté préfectoral ou municipal.

Johanna Delabre et Pierre-Gaël Laveder

Référents de La France Insoumise du Bassin Montcellien

Campagne des Municipales 2020

15 commentaires

  1. on voit qu'il fait chaud pour un mois de janvier

    la météo est si clémente que beaucoup n’ont pas mis leur gilet jaune

  2. Les GJ sont très surpris de voir que la FI ramène à elle les actions menées les dimanches devant le Géant.
    Ce dispositif d actions avait été préparé par les GJ et proposé lors d une réunion inter collectifs pour une action commune de convergence.
    Différents syndicats avaient répondus positivement pour mener à bien ensemble cette action mais en aucun cas des groupes politiques ne s étaient officialisés !!!
    D ailleurs, aucune banderole ou signe distinctif de la FI n étaient affichés lors de ces actions pour les revendiquer
    Par ailleurs, ces dernières ne sont pas dans le but de boycotter le travail du dimanche mais l ouverture sans caissières remplacées par des caisses automatiques.
    J en profite pour rappeler que lors de ces actions, le GJ sont présents sur place pour distribuer des tracts de listes de producteurs locaux et d astuces pour dépenser moins ainsi qu avec des personnes tenant un stand pour assister les gens dans la signature de la pétition afin d obtenir le référendum contre la vente de l aéroport de Paris
    Nous espérons voir beaucoup de monde ce dimanche à partir de 16 h 30 à nouveau devant le Géant, non pas pour y faire leurs courses mais pour se joindre à nous dans cette action et pour signer cette pétition !!!

  3. souvenirs souvenirs

    Cela nous ramène plus d’un an en arrière quand Fanny tendait le micro à PGL à la seconde AG des GJ du magny, ceci justequelques jours avant de lancer un appel pour les GJ de rejoindre la CGT à la Fiolle.
    L’immense majorité de l’assistance a ce jour là a bien compris que LFI et CGT avaient le controle des GJ se sont levés, sont partis et ne sont jamais revenus, dont moi-même.

  4. Il doit y avoir une erreur, je n étais pas à la seconde AG des GJ du Magny….
    Mais peu importe, il faut juste se dire qu en un an justement, le mouvement des GJ a appris de ses erreurs et que la durée les rend plus fort et plus méfiants….cela fait plus de 6 mois que nous restons un même noyau de 80 à 120 personnes aux AG et que nous avons enfin trouver une vrai horizontalité….il ne faut pas tourner les talons trop vite et encore moins avoir des préjugés.
    Beaucoup pensaient que bon nombre d entre nous étions intéressés par des pouvoirs politiques futurs, les municipales arrivent au grand galop et les révélations se font !!!
    Dans l espoir de se revoir souvenir souvenir….

  5. et alors c’est défendu de faire ses courses le dimanche ? quand on travail la semaine et que l’on est ni grévistes ni retratrés ni chomeurs on fait comment ?

    • Basile, vous êtes sérieux? Vous travaillez tous les jours jusqu’à 20h?? Samedi compris?
      Pourquoi pas ouvrir la nuit pendant qu’on y est?
      Je suis d’accord avec Fanny, cela sent un peu la récupération politique par LFI…
      Beaucoup de personnes présentes ne sont pas membres de ce parti politique et ce sont les gilets jaunes qui ont diffusé des tracts pour mobiliser la population.

    • @ Basile : On fait comme tes parents ou tes grands-parents, on y va le soir après le boulot.
      Il faut comprendre qu’on fait d’abord bosser les gens le dimanche, puis ensuite on les amène à bosser 60 à 80 heures par semaine, voir comme au moyen-âge, toute la journée, si possible sans les payer et en leur laissant à peine de quoi vivre (ça a déjà commencé d’ailleurs) et en les laissant crever quand leur rendement est insuffisant. Bravo la progression de l’humanité ! Et le fouet, le boulet et les chaînes c’est pour quand ?

  6. Qu’est-ce que c’est pénible de voir encore les mêmes critiqueurs compulsifs essayez de bourrer la tête des gens avec des blablatages .
    Si les grandes surfaces ouvrent le Dimanche ,c’est bien qu’il y a des clients que cela intéressent (je n’en fait pas partie)
    Mais comme d’habitude ,pour vous c’est de la faute à nos gouvernants.

    • @Republiqun : qui décide des lois, qui prend des décisions ? Le pape peut-être, ou la voisine ? Punaise, mais comment faire pour que vous compreniez que le peuple n’a aucun pouvoir alors qu’il est censé être représenté par ceux qu’on nomme bien pompeusement les « élus » ?

  7. Republiqun, J’espère simplement que dans votre boulot que vous finirez vous aussi à bosser le Dimanche. Là vous changerez peut être d’avis. Si les grandes surfaces de Montceau ouvraient la nuit il y aurait encore les insomniaques qui feraient leurs courses. Tous ces salariés sont comme vous……ils ont une famille. De plus si le conjoint ou la conjointe bosse lui aussi, chapeau pour la vie de couple

    • Bonjour Gabriel
      Je travaille un dimanche sur deux depuis bientôt dix ans et je ne vois pas où est le problème. J ai une vie familiale épanouie, j ai des jours de compensation et un indemnisation comme le prévoit les statut de mon enseigne. Par contre je vous rejoins sur un point l’utilisation des caisses automatiques , aux dépens des salariés. Si cette ouverture permet l embauche d etudiants ou de personnes souhaitant travailler le dimanche pourquoi pas tant que le régime indemnitaire est respecté.
      Vous voulez supprimer le travail du dimanche, alors faisons le:
      Fermons aussi les restaurants, les bureaux de tabac, les boulangeries, tout commerce employant des salariés, sans oublier les parcs d attraction, cinémas ( où je suis sur que emmener vos enfants quand semaine) appliquons le à tous les secteurs, Epad , hôpitaux, pompier, force de l ordre, transport,, industries, suprimons les permanences le dimanche : pharmacie, EDF, GRDF…
      ET OUI mr Gabriel même le travail du dimanche permet à des milliers de ménages de vivre.

      • Mr Daniel , juste une précision , les gilets jaunes ne sont en aucun cas contre le travail du dimanche avec caissières ( sur la base du volontariat bien sur ) mais uniquement contre les caisses automatiques qui permettent d’ouvrir un magasin sans employés (hormis les vigiles) ce qui permettra à terme si nous n’y prenons garde d’ouvrir tous les jours de la semaines avec toutes les conséquence qui en découlent !!!!

  8. reponse à une citoyenne

    oui une citoyenne, tous les gilets jaunes qui sont restés après avoir fait fuir tous les autres ne sont pas à LFI, il y a aussi des NPA des PCF et meme quelques PS

  9. Je sors du boulot à l’instant et nous sommes dimanche et en plus je bosse la semaine aussi, ça fait quelques année que c’est comme ça, même si je n’ai pas choisi, je me suis adapté et je ne suis pas mort pour autant !!

  10. JE suis contre le travail le dimanche ! Après si vous avez des sous-fifres qui n’ont pas de vie à part aller bosser je leur laisse la place, faite vous du bien. Travailler doit permettre de vivre, vivre ne doit pas être seulement travailler. Par contre Si les dimanches se sont des caisses automatiques qui bossent et le directeur qui ouvre le magasin avec une petites poignées de vrais volontaires pourquoi pas, je ne suis pas contre ! Et qu’on vienne pas me dire que les caisses automatiques le dimanche prennent le travail des salariés, ça voudrait dire que les employés se plaignent pour rien… qu’ils aillent alors prendre la place des robots et se taisent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *