Déconfinement – Enfin, L’Envolée pour les restaurateurs

A L’Envolée.

Au Restaurant du Moulin.

Le 19 mai dernier, les bars et restaurants pouvaient enfin accueillir leurs clients mais uniquement en terrasse. Tous les établissement ne répondirent pas à l’appel du 19 mai, faute pour la plupart d’une terrasse suffisante ou n’ayant pas de terrasse du tout.

A partir de ce mercredi 9 juin, une nouvelle étape est franchie puisque les bars et restaurants sont autorisés à recevoir les consommateurs à l’intérieur avec une jauge à 50% et le couvre feu est repoussé à 23h. Aller dîner va enfin redevenir un vrai plaisir. Il faudra attendre le 30 juin pour que toutes les contraintes liées à la crise sanitaire disparaissent. En revanche, le pass sanitaire sera nécessaire pour accéder à de grands évènements, concerts, rencontres sportives, notamment.

Depuis le 19 mai, il est clair que la population a profité au maximum de la réouverture des terrasses. Mieux valait réserver sa place pour déjeuner le midi.

A Montceau-les-Mines, Le Nota Bene a préféré attendre avant de relancer la restauration. Elle devait reprendre le 7 juin, elle sera effective en définitive le lundi 14 juin. Seuls le bar et l’hôtel sont ouverts

Aujourd’hui, le Cheffield inaugure son nouvel écrin. Vous allez découvrir un bar entièrement repensé avec une ambiance cosy. C’est splendide.

En travaux

A L’Envolée, après bientôt huit mois de fermeture, le chef Bruno Remont et madame sont prêts. Ils sont même impatients de reprendre le service. Au 18 quai des Moulins, les clients auront le privilège de découvrir des aménagements « qui s’avéraient indispensables » admet le patron. Désormais, plus besoin de descendre la piste noire pour se rendre aux toilettes, elles se trouvent au même niveau que la salle de restaurant. Deux cabinets de toilette dont un pour personne à mobilité réduite, trônent en bonne place.

L’attente fut longue, « mais heureusement, l’Etat nous a bien aidés. Avec le couvre-feu à 23h, nous allons pouvoir assurer sereinement le service du soir » souligne Bruno Remont.

A Saint-Vallier, Le Restaurant du Moulin au bord du canal du Centre va patienter encore une journée et recevra sa clientèle qu’à partir de jeudi. Là encore, le couple de restaurateurs a profité de la longue fermeture pour s’atteler aux travaux d’intérieur. Thierry Petillot a enfilé le costume de peintre, la grande salle a fait peau neuve. Le week-end, « je faisais des plats à emporter ».

La nouveauté aussi, c’est le QR code sur chaque table, vous scannez et la carte des menus s’affiche sur votre smartphone. « Sinon, nous avons également de grandes ardoises sur roulettes » précise Emilie, son épouse.

De QR code, il en est aussi question à l’entrée (dans tous les établissements) pour accéder aux lieux clos grâce à l’application TousAntiCovid Signal, le dispositif de traçage des contacts. Sans quoi, il faudra inscrire son nom et téléphone sur une feuille.

Alors, café en terrasse ou à l’intérieur ? Tout dépendra surtout du temps et des places disponibles.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. bonjour
    enfin la punition est levée je ne me rappel pas avoir été si sévère avec mes enfants
    retrouver les bonnes tables comme au moulin ou à l’envolée ou on vous reçois comme si vous faisiez partie de la famille la discrétion le sourire pour vue qu’il reste de la place à très vite mes amis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *