Conseil communautaire – La majorité enclenche le levier de l’impôt pour soutenir l’investissement

Bien que pour la première fois, le conseil communautaire se tienne à la halle des sports du Creusot, l’Alto étant occupé par le centre de vaccination comme l’Embarcadère à Montceau-les-Mines, on pouvait s’attendre à un match serré entre la majorité et l’opposition quand l’heure du débat d’orientation budgétaire allait sonner. Le public, s’il y en avait eu, aurait été très certainement déçu du peu d’engouement s’il a suscité. Nous allons finir par croire que l’opposition se résume aujourd’hui à un seul bonhomme, Charles Landre. Son tir de barrage a fait l’effet d’une cartouche mouillé. Il est monté seul au front, sans artillerie en soutien.

Etonnant aussi de voir David Marti, président de la CUCM, main dans la main avec Marie-Claude Jarrot, son cauchemar à la fin du mandat précédant, venir à la rescousse de madame le maire de Montceau-les-Mines quand Eric Commeau a joué les prolongations du conseil municipal à propos des abattements de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) dont vont bénéficier les bailleurs sociaux, l’OPAC et Habellis sur les quartiers prioritaires de la ville de Montceau, les Rives du Plessis et le Bois du Verne. Un changement de position du maire de Montceau qui a étonné Eric Commeau.

Les chiffres chantent moins bien qu’un poème

Jarrot et Marti également en parfait accord encore sur le voeu pour dire non à la disparition des BTS tertiaire à la CUCM (comptabilité-gestion au lycée Parriat à Montceau et la mise en alternance du BTS support à l’action managériale du lycée Léon Blum au Creusot). L’inverse eut été quand même étonnant.

Un acteur avisé de la politique communautaire nous confiait à l’issue du conseil : « C’était aussi le grand amour au début du premier mandat et vous savez comment il s’est terminé. Nous ne sommes qu’au début du deuxième ».

Ceci dit, Daniel Meunier, premier vice-président chargé notamment des finances a ouvert le bal du débat d’orientation budgétaire. Les chiffres chantent moins bien qu’un poème de Verlaine ou Victor Hugo. Aussi a-t-il préféré finir sur une note non pas boisée mais qui risque de froisser les contribuables de la communauté urbaine.

Ainsi, Daniel Meunier a présenté l’instauration d’une taxe, « la collectivité s’oriente vers l’introduction d’un taux de foncier sur les propriétés bâties de 1.25% permettant de générer un produit de plus de 1.1 M € par an ». Autrement dit quand le budget primitif 2021 sera voté par la CUCM en mars prochain, les impôts locaux vont augmenter dès cette année pour les propriétaires en moyenne de 16 €. Ils seront 43 705 dans ce cas.

Charles Landre bien seul

« Afin de soutenir l’investissement à hauteur de 106 M € sur ce mandat dont 63 M € sur les trois prochaines années pour soutenir l’activité des entreprises, nous n’avons pas d’autre choix que d’activer ce levier, cette taxe due par les propriétaires. La mutualisation de l’impôt est une forme de solidarité » souligne-t-il pour finir sur une note plus agréable aux oreilles.

Charles Landre n’a peut-être pas une oreille musicale aussi développée que le premier vice-président mais quand sonne le clairon, il sort seul de sa tranchée et joue sa petite musique de nuit.

Il regrette d’abord l’absence d’une présentation du plan pluriannuel d’investissement. « 106 M €, ça reste assez flou ». Les orientations ne sont pas très claires non plus sur les grands projets, Coriolis disparaît, le tourisme se met à la diète, il manque une politique de réduction des déchets, idem pour développer l’hydrogène, l’insertion est à la peine, bref, Charles Landre est loin d’être enchanté.

Il déchante même sur la taxe, cet impôt supplémentaire qui va peser sur les habitants. « Bien des élus partagent ce malaise sur cette pression fiscale » lâche-t-il. Dans la halle des sports, personne ne bouge le petit doigt.

Un indice, Jean-Marc Frizot va chez le coiffeur

Le doigt sur la détente, Charles Landre tente alors de faire mouche. « Nous nous sommes engagés à ne pas augmenter les impôts avant les élections et aujourd’hui, nous le faisons dans un contexte de ressources fiscales qui sont en augmentation (…).Avoir toujours recours à l’emprunt et à l’impôt finit par créer la défiance dans la population. Ce n’est pas un bon message que d’augmenter les impôts ». Sa solution, faire davantage d’économie.

« Nous ne cessons de faire des économies en partie dans le fonctionnement mais pour atteindre nos objectifs, notamment investir pour aider nos entreprises, nous ne devons pas avoir peur de l’impôt car même si nos ressources augmentent, nous ne savons pas aujourd’hui comment nos pertes seront compensées, nous n’avons pas de certitudes » lui répond David Marti.

Parce que cette crise, à la fois sanitaire, sociale et économique, « nous n’en sortirons pas dans deux ans, alors nous devons faire l’effort maintenant », même si la CUCM se passait de cette taxe jusqu’à maintenant, alors que d’autres EPCI dans le département l’ont déjà activée avec en moyenne un taux de 4%.

Alors 1.25%, (16 € en moyenne par foyer),  « c’est encore moins que le surcoût covid que vous payez chez le coiffeur dans l’année » compare Jean-Marc Frizot pour coiffer Charles Landre sur le poteau.

Quant aux projets, Jean-Claude Lagrange, financier en second, apporte ses notes à la partition de la majorité. « Nous n’avons pas attendu les injonctions de Monsieur Landre pour lancer une étude sur le développement de l’hydrogène et sur la réduction des déchets ».

Soutenir l’investissement, tel est le leitmotiv de la CUCM et pas seulement sur six ans mais « dans une vision à 15 ans » vise David Marti. Alors qui de la majorité, le président et Charles Landre, a la meilleure vue ?

Jean Bernard

29 commentaires

  1. Ben voyons
    Un mensonge de plus puisque les impots ne devaient pas augmenter avant les elections
    ceci est tres representatif du monde politique
    Paralellement a cela la ville de Blanzy vend un terrain 1000€ quand il est estime 16 500€
    Nous ne sommes plus des citoyens Francais mais des vaches a lait!!!!!

  2. NON A LA CRÉATION D’UN NOUVEL IMPÔT SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTÉ URBAINE LE CREUSOT – MONTCEAU-LES-MINES ! Stop au matraque fiscal ! Les habitants de la CUCM ne sont pas des « vaches à lait ! »

    Mon coup de gueule !

    Le conseil communautaire de la Communauté Urbaine Creusot-Montceau se tenait ce jeudi soir avec pour principal point à l’ordre du jour : le débat d’orientations budgétaires 2021.

    La majorité communautaire de la CUCM comprenant l’ensemble des élus de gauche du territoire et des élus de la ville de Montceau-les-Mines (le Maire Mme Jarrot, l’adjoint aux finances M. Duparay ou encore les élus d’opposition municipale de gauche messieurs Selvez et Commeau) décident TOUS ENSEMBLE DE CRÉER UN NOUVEL IMPÔT COMMUNAUTAIRE !

    Alors que la fiscalité plombe déjà le pouvoir d’achat des ménages Français, la CUCM décide de créer une nouvelle taxe foncier sur le bâti à hauteur de 1.25%. Le matraquage fiscal continue et s’amplifient avec la complicité de tous les élus de la CUCM sauf monsieur Landre, élu du Creusot qui s’en est offusqué hier lors du conseil.

    Alors que le contribuable est la vache à lait de l’Etat, que ses revenus du travail sont déjà imposés, qu’il paie déjà pléthores d’impôts et taxes, la majorité de la CUCM rajoute un impôt sur un impôt ! Pire, ces mêmes élus il y a quelques mois lors de la campagne électorale des élections municipales scandaient haut et fort « nous n’augmenterons pas les impôts ». A Montceau-les-Mines, lors du débat d’orientations budgétaires, la majorité indiquant continuer sa politique de non augmentation des impôts. En clair, la majorité Montcellienne main dans la main avec la majorité communautaire trahit ses engagements en soutenant la création de ce nouvel impôt communautaire. Car aucun élu Montcellien sauf moi s’y oppose : qui ne dit mot consent !
    Je ne tolère pas le mensonge. La défiance de la population vis-à-vis des politiques augmente justement à cause de ces trahisons entre un discours lors des élections et les actions pendant le mandat. Ceci n’est pas ma conception de l’engagement politique ! Avec mon équipe nous avons clairement indiqué nous opposé à toutes augmentations et/ou créations d’impôts, donc nous nous y opposons.

    Nous ne pouvons pas demander une fois de plus, en période de crise sanitaire, sociale et économique aux habitants de la CUCM de payer encore plus d’impôts. Le matraque fiscal doit cesser ! La relance ne passe pas par plus d’impôts car plus d’impôts c’est moins de pouvoir d’achat donc moins de consommation et d’investissement par la population.

    Enfin, quand j’entends ces élus majoritaires socialistes de la CUCM défendront la création de leur nouvel impôt en comparant à l’augmentation du tarif de la coupe de cheveux chez le coiffeur… mais quelle honte ! Quel scandale ! Quel démagogie ! Ils nous prennent vraiment pour des abrutis !

    Bref, vous l’aurez compris je m’oppose farouchement à ce nouvel impôt qui va venir assassiner financièrement le contribuable de la CUCM. Vous pouvez compter sur mon implication et ma détermination pour faire cesser ce matraquage fiscal. Faisons front commun contre la politique de folie fiscale de la CUCM !

    Ce combat doit être celui de tous, n’hésitez pas à prendre contact avec mon équipe et moi-même en commentaire ci-dessous, par message privé ou par mail à : lemeilleurpourmontceau@gmail.com

    Le combat ne fait que commencer !

    Lilian Noirot
    Conseiller municipal « Ensemble, le Meilleur Pour Montceau ! »
    Conseiller régional DLF de Bourgogne-Franche-Comté
    Site internet : http://www.lemeilleurpourmontceau.de
    E-mail: lemeilleurpourmontceau@gmail.com

    • Vous avez totalement raison Monsieur Noirot, les Français hélas on un goût inné du cocufiage ! Nous ne trouvons aucune solution pour rien, nous le voyons chaque jour dans les médias et sur ce que vous pouvez dénoncer, les seuls solutions que nous propose les élus actuels ce sont des taxes ou des discours de complaisance ! Payer toujours plus pour avoir de quoi prendre en charge notre politique suicidaire et les destructions perpétuelles d’autrui. Jamais assez d’argent avec l’importation de toujours plus de problèmes et de moins en moins de moyen pour les Français qui travaillent ou en retraite.

  3. Augmenter les impôts pour alourdir un peu plus le budget des ménages ! C’est tout ce que vous avez trouvé ! Maintenant que les élections ont eu lieu ! Ou sont vos promesses pre électorales ! Honteux.

  4. Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent……

    les politiques, c’est comme les alcooliques invétérés,
    « je vous jure, je ne boirai plus »

  5. Réponse à Mr Jean-Marc FRIZOT concernant son coiffeur….

    Si nous n’étions pas actuellement en pleine crise sanitaire et économique votre argumentation m’aurait sans doute amusé et peut-être fait rire….

    Mr Frizot qu’en vous achetez votre steak, vous rendez vous compte que vous payez 5.5% de TVA ? Qu’en vous faites le plein d’essence vous rendez vous compte que vous payez plus de 60% de taxes ? Qu’en vous payez votre facture d’électricité vous rendez vous compte que non seulement vous payez la TVA mais aussi les taxes communales, les taxes départementales et le comble 20% de TVA sur ces taxes ! En résumé l’impôt sur l’impôt…

    Mr Frizot, lé réalité est celle-ci : vous rajoutez un nouvel impôt dans un pays qui est un leader mondial de la taxation. La vérité est simple : la Communauté Urbaine retire 1.1 million de pouvoir d’achat à ses habitants.

    Par ailleurs Mr Marti dit maitriser les charges, mais les augmente de 1% sans dire le montant que cela représente.

    • Je réponds aussi à Monsieur Jean Marc Frizot qu’il a beaucoup de toupet sans vouloir faire de mauvais jeux de mots parce que je comprends, sans vouloir couper les cheveux en 4, je comprends que lui qui touche plus de 10 000 euros d’indemnité par mois, 2 euros de plus chez le coiffeur ça fait peu mais pensez Monsieur Frizot à ceux qui ont des salaires « normaux »….

  6. Et l’équipe à Jarrot qui dit amen à ça s’en broncher.
    Quelle honte.
    Elle ne pourras plus dire qu’elle n’a pas augmenté les impôts.
    Elle ne veut surtout pas perdre son VP et son conseiller délégué
    Pauvre monsieur Landre qui doit vraiment se sentir seul il a du courage

  7. TOUT DROIT
    Entierement d accord avec vous
    trouver un politique honnete c est comme trouver une prostituee vierge

  8. Belle argumentation. Parce que les autres le font, et bien on le fait aussi !
    Sérieusement, reste t’il une once de bon sens dans la tête de ces élus ?
    Augmenter les impôts, déjà parmi les plus élevés du monde, c’est le refuge des lâches et des incompétents.
    Chers habitants de la CUCM, je compatis et vous plains. Ceci dit, c’est le résultat de votre vote, il faut donc maintenant assumer.

  9. J’oubliais
    Pour en revenir à la coupe de cheveux (quelle belle argumentation tout de même), si la personne qui a proposé cet argument stupide, savait combien de foyers ne vont pas chez le coiffeur, et se coupent les cheveux elles même, grâce à une tondeuse achetée 25 euros chez Lidl ou sur internet et qui se trouve intégralement amortit dès le 3ème usage ?
    Combien de jeunes se font leurs coupes entre eux, combien de maman et de papa font la coupe à leurs enfants, neveux, frères, sœurs, tonton, tata, pépé et ……
    Bref, cet argument est à mourir de rire, et une nouvelle fois, les élus de la CUCM justifient l’injustifiable avec n’importe quel argument.

  10. 1) on dit blanc et après on fait ce que l’on veut. Vous comprenez, les citoyens ne sont pas capables de comprendre toutes les décisions que nous sommes obligés de prendre. C’est pour cela que nous, les élus, sommes indispensables, c’est pour cela et grace à cela que notre pays va si bien. Aucun mensonge, que des actes mesurés pour le bonheur des Partis qui ne connaissent pas la vraie vie, le vrai travail, qui s’inventent un monde, tout en faisant passer des intérêts inavouables.
    Oser faire passer le principe d’une taxe (qui augmentera sûrement comme le forfait hospitalier (de 1Franc à 18€ (env 120F) en expliquant que cela sera pour 15 ans, mais sans expliquer pour quoi faire dans le détail, cela ressemble bien à du F..tage de g…le. De plus oser parler du coiffeur est quand même la bonne image à donner aux citoyens en guise de respect de leur intelligence.
    Si vous étiez mes salariés, je vous licencierai pour faute lourde.

  11. Bonjour,
    J’ai fais 600 Eur d’économie cette année avec la Taxe d’habitation… alors payer 16 Eur de plus sur le foncier bati (qui ne concerne que les propriétaires), ça va, je devrais pouvoir…. sans annuler pour autant mes RDV chez le coiffeur !

    • Je n’ai fait aucune économie avec la suppression de la taxe d’habitation car c’était un impôt injuste. On invente n’importe qu’elle taxe, on la supprime par la suite et vous pensez avoir fait des économies ? Facile de vous berner ! Vous êtes le rêve pour un politicien ! Lol. Vu que vous ne trouvez pas la nouvelle taxe importante je vous propose de prendre en charge la mienne, je ne voudrais pas vous priver d’un tel plaisir. Sinon pour vous faire du bien, dans le même style, vous vous coincez les doigts dans la porte ?

    • Bien sûr, prenons encore aux propriétaires !!!!! Ça fait 30 ans qu’on travaille, qu’on se lève chaque matin, toujours peur de ne pas y arriver et de finir de payer la maison et maintenant qu’est-ce que je récolte une hausse de ma taxe foncière ?
      Donc je suis propriétaire donc je suis punie ???
      C’est bien cela …. il ne fallait pas être propriétaire et toc dans ta face ……
      pffffff du coup le mieux est d’être locataire avec l’apl si possible et sans taxe non ?
      Ce qui serait judicieux, c’est d’appliquer cette taxe aux GAFA

  12. Lew elus de gauche pensent peut-être qu rn augmentant les impôts l ATTRACTIVITE de la CCM va augmenter, c est comme tout le social déguisé dans certaines associations diverses….et il serait grand temps que le ménage soit fait…..plus vous faites de social et plus vous appauvrisdrz votre territoire….c esg la politique de la gauche de la CCM, d ailleurs regardez l INSEE et les chiffres de la population CCM, c est le parfait résultat de cette politique alors comme il ne reste qu u ne majorité de retraite qui ne veut pas que le territoire change, cest très bien comme ça , pas de vague….moins jeunes …moins bruit…..etc…etc..tout va bien dans le meilleur des mondes…..les propriétaires n ont quand paye…..un seul élu pour défendre les contribuables…bravo Mme Jarrot et compagnie ….meme vos amis ne peuvent plus compter sur vous….

  13. Un peu marre.
    Nous avons voté librement.
    Par paresse, indolence, indifférence voire couardise….
    Sans réagir, nous avons laissé notre pays au mains de personnalités douteuses, chacun de nous trouvant intérêt à ne rien changer.
    Alors ne pleurons pas sur notre sort, notre incurie est bien plus catastrophique pour ceux qui suivent.
    Inutile de critiquer l’union de la carpe et du lapin, elle n’est ni récente, ni originale.

  14. Monsieur Frizot, pour votre information, il a des coiffeurs comme le miens, qui n’applique pas de taxe Covid et n’ont pas changés leurs prix depuis le début de la crise sanitaire. Alors vos comparaisons à deux balles …mais c’est vrai qu’avec les indemnités que vous percevez vous n’êtes pas à quelques dizaines d’euros près…….les habitants de la CCM eux le sont !!!

  15. Sacrée argumentation pour justifier un nouvel impôt,peut être un peu tirée par les cheveux n’est ce pas Monsieur Frizot.Le moins que l’on puisse dire c’est que vous ne coupez pas les cheveux en quatre! Comme disait mon coiffeur, l’essentiel n’est pas de raser gratis mais d’endormir le mouton pour mieux le tondre.
    Proverbe du jour: Frise aux impôts,mange ton calot!

  16. L’élu valloirien nous présente ça sans poésie et sur un ton mécanique qui n’a rien du jour d’après.

  17. et la paillote elle va etre taxee aussi?
    gauche droite ou droite gauche c est blanc bonnet et bonnet blanc
    il va etre grand temps de prendre nos responsabilites et d eradiquer toutes ces sang sues et d aller voir ailleurs
    vivement 2022 et osons

  18. oh, mais rappelez vous, il n’y a pas longtemps, Monsieur Frizot a passé un article : leçon d’économie pour les nuls!!!! donc nous tous selon lui !!!, mais lui, salaire de fonctionnaire, indemnités municipales et communautaire et peut être plus car président de diverses associations et à Blanzy , où il y a des dettes sur 20 ans ‘( dans 10 ans faudra peut être en rajouter car les normes peuvent changer d’ici la!!) donc aucune gêne pour distribuer l’argent des autres pour leurs  » connaissances  » en dehors des réalités, savez vous MR , qu’en dix la retraite d’un ouvrier n’a augmenté que de 40€! non, bien sur, pas le même monde de bobos! aux régionales , votez autrement!

  19. J’ ajouterais encore que sur le territoire de la communauté, les propriétaires sont loin d’ être tous fortunés.
    N’ est-ce pas ajouter difficulté aux difficultés existantes.

  20. Mais vous croyez encore au père Noël ? Vous pensiez quoi concernant jarrot ?
    Elle est comme zorro masquée lors des municipales la seule différence entre les deux c’est que zorro défend les opprimés et jarrot defend son égo.
    Copain comme cochon avec marti elle a obtenu des strapontins pour elle et ces amis donc maintenant elle a jeté à la poubelle les promesses de campagne.
    Elle et son acolyte président de la CCM sont tout deux des macroniens là encore la différence entre eux est que marti a annoncé la couleur pour la campagne quant à jarrot elle jouait sur le tableau sans étiquette mais personne n’ignore qu’elle a soutenu Juppé devenu depuis lui aussi macronien .
    Personne n’ignore non plus que lors des législatives de 2017 elle a soutenu le candidat de la rem en coulisses contre le candidat des LR Maire de Chalon sur Saône.
    Un grand nombre de ces soutiens sont dans la macronie . Donc pour les élections régionales à venir ne l’oubliez pas car voter jarrot reviendra à voter Macron.

  21. Pauvre France
    Mais nenous sommes t on reponsable de cette situation
    Les riches qui clament au scandale mais ne bougent pas leurs fesses
    Ceux qui disent ne rien avoir
    Mais attendent que tout viennent. Eux
    Ceux qui trouvent trop dur de se lever
    Et nous qui subissons. Nous classe des petits et moyens salaires qui ne pouvons pas faire grand chose car pas écouter.
    Mais bravo a tout ses élus qui trouvent scandaleux que les coiffeurs ont pris un supplément covid.

    On vous attend toujours dans nos salons avec des bras chargés de désinfectants pour assurer l hygiène
    Mais ses vrai le père noël est passé et on nous a oublié

    Mais il me semble que vous continuez d aller dans les salons de coiffures //? »
    Triste France bientôt on vous offrira votre coupe car avec vos salaires vous ne pourrez plus payer

  22. Aïe, vais-je être le seul à argumenter pour l’intérêt de l’impôt?
    En face de toutes les taxes et les impôts, il y a tous les services régaliens rendus à la population : Santé, Police, Armée, Écoles, Politique de l’emploi, Culture, Infrastructures, Sports, Subventions aux associations….. toutes ces « petites choses », qui si elles n’étaient pas financées, coûteraient « un pognon de dingue » aux populations.
    Par exemple, cela permet une entrée à moins de 5 euros à la piscine, contre peut-être 15 euros si cela était une entreprise privée qui aurait l’obligation de faire du bénéfice pour survivre, (sans compter les aides aux entreprises de toutes sortes).
    Mais il y a, je le reconnais, un vrai laïus dans l’impôt en France, c’est le déséquilibre flagrant de sa progressivité. https://www.persee.fr/doc/ecop_0249-4744_1989_num_90_4_5129#:~:text=Définition%20de%20la%20progressivité.%20La%20définition%20de%20la,ne%20dépend%20que%20de%20la%20taille%20de%20l%27assiette.
    Tous les français ne sont pas entièrement taxés en fonction de leurs revenus réels. Même la TVA est à revoir en fonction des produits de première nécessité. Ce point corrigé, cela engendrerait déjà un meilleur équilibre social.
    Et l’autre problème est l’efficacité de l’argent public. Il existe ainsi nombre de « niches » qui ne sont absolument pas productives, et ressemblent plus à de la paperasse gratuite qui finit souvent à la corbeille à papier et des « petits postes bien au chaud ». Autre sujet qui mériterait donc un réajustement efficient. Par exemple : + de soignants contre moins de directeurs de branches ou de « comités théodule ».
    Avec tout cela corrigé, je pense sincèrement qu’il y aura déjà beaucoup moins de râleurs et par conséquent moins de crises des représentativités politiques…… Et un autre point serait de modifier les mentalités : accepter de payer en infime partie des services que l’on n’utilise pas forcément en fonction de ses moyens par solidarité nationale. Là sera le plus difficile…..

  23. L’exécutif devrait rajouter quelques lignes à son calcul. Il oublie que chaque propriétaire de la CCM paie déjà la part communale et la part départementale, qui augmente (+9€ pour moi qui s’ajouteront à la part de mon coiffeur).
    En sachant que moi, je continue de payer la taxe d’habitation, puisqu’à ma grande stupéfaction je serais un des 20% de français les plus riches (qu’on m’explique où est le curseur). Elle a augmenté, elle aussi, de 4€. Le gouvernement soutient mordicus qu’il n’augmentera pas les impôts. Pas la peine, les collectivités locales le feront à sa place

  24. Je pense qu’en réduisant les émoluments de ceux qui hélas prennent ces décisions. Réduire les frais de fonctionnement et les multiples postes injustifiés des structures qui les accueillent seraient la solution pour trouver de l’argent très facilement. Le plus triste c’est que tout le monde trouve cette taxe supplémentaire injuste, mais elle sera mise en place et aux prochaines élections ce sont les mêmes qui se dépêcheront dans les urnes pour reconduire les mêmes parasites à leurs postes ! L’amnésie aura fait son œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *