Confinement – Les « biquettes » ne connaissent pas le chômage technique au domaine de Monteuland

D’ici la fin de la semaine, elles vont retrouver l’air libre. Elle aussi sont confinées _ bon, je leur dite rien, personne ne les a informées de l’épidémie du coronavirus _ , mais elles continuent de bosser.

Elles sont 36 chèvres au gaec de Monteuland à Blanzy à donner, matin et soir, leur lait. Et chaque jour, leur protectrice _ madame Faillet _ confectionne entre 70 à 80 fromages de chèvre.

Rien d’extraordinaire. En tant normal, les clients viennent régulièrement s’approvisionner. Les fromages de chèvre partent sans besoin de crier famine.

Mais depuis la mise en place du confinement, le 17 mars dernier, tout a changé. « Les clients se font rares, ils disent qu’ils ne peuvent pas se déplacer » explique « la gardienne » du troupeau.

Ces derniers temps, « j’ai un ou deux clients par jour ». C’est bien trop peu, même insuffisant. Alors les fromages de chèvre, elle les collectionne un à un dans les frigos. Jusqu’au jour où les frigos vont dire stop. « Alors comment vais-je faire ? » se demande-t-elle.

« Vous savez, les chèvres, il faut les traire matin et soir. Alors va arriver un moment où je vais devoir jeter le lait ». Pas de chômage technique pour ces demoiselles sans compter les cabris très photogéniques que leur maîtresse n’arrive pas à vendre. C’est la crise de la chèvre. A vous faire tourner en bourrique. Cabri, c’est fini…

Au gaec de Monteuland, on ne vend qu’à la ferme, sur le lieu de production.  Ouvert tous les jours sauf le dimanche, de 9h à 12h et de 15h à 19h.

On aurait finalement préféré relire la chèvre de monsieur Seguin. Pour le plaisir.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Bonjour,
    J’ai testé ce matin pour la première fois et j’ai trouvé les prix très élevés. 2,20 euros le fromage ……!!
    Quand on fait l’effort de se déplacer , il serait bien d’en tirer un avantage sinon cela ne vaux pas la peine.
    Client déçu et perdu…..
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *