Confinement – A l’EHPAD les Iris à Montceau, on pense à tout

Les autorités de santé publique sont inquiets, les décès dus au coronavirus augmentent toujours et depuis hier, s’ajoute la peur que la mort gagne très rapidement les EHPAD. D’ailleurs six décès ont été annoncés ce mercredi dans deux établissements en Saône-et-Loire.

A l’EHPAD des Iris à Montceau-les-Mines, même si un appel aux dons a été lancé, notamment en matériel (gants, masques, rouleaux de film plastique, etc.) _ le magasin Abis Agrumes de Saint-Vallier est venu déposer des cagots d’oranges _ , « nous n’avons aucun cas de coronavirus à signaler » affirme le directeur, Jean-Louis Martreux.

Son remède, surtout ne pas être « dans l’action-réaction », mais « anticiper » ajoute-t-il.

« Dès fin février, nous avons décidé en accord avec les familles des résidents, de fermer l’établissement les Iris » aux visites.

Quand on sait que la moyenne d’âge des résidents _ ils sont 41 _  est de 89/90 ans, le risque de les contaminer est grand. « Nous prenons leur température, chacun reste dans sa chambre, nous allons les voir régulièrement » précise Jean-Louis Martreux.

Le personnel (26 temps plein) attend aussi avec impatience de disposer de masques, « il serait heureux d’en mettre au moins trois par jour » annonce le directeur. Un personnel qui s’astreint à des mesures drastiques pour éviter tout risque de contamination. Quand il rentre chez lui « nous lui avons demandé de passer par exemple par la garage, de se déshabiller, mettre les vêtements au lavage et se laver » explique-t-il encore.

Les masques, le personnel des Iris en dispose encore pour une vingtaine de jours.

Pour rompre l’isolement avec les familles, les résidents peuvent utilisé skype. « Mais nous n’avons que deux ordinateurs pour se connecter. Si des personnes pouvaient nous en prêter au moins deux de plus… » lance Jean-Louis Martreux.

Il cherche également des bâches, des tasseaux de bois plat car là encore, dit-il « nous devons anticiper si nous devons confiner des malades du coronavirus dans nos murs ».

Le directeur pense à tout. Ses résidents, il les couve. Autant que possible.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. qui est propriétaires des ehpad et devraient en assumer le fonctionnement correct, a savoir fournir le nécessaire ???
    lisez ceci: https://www.francetvinfo.fr/societe/prise-en-charge-des-personnes-agees/sante-les-ehpad-prives-rapportent-gros-aux-proprietaires_2792597.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *